samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeViolation de la liberté religieuse en Iran

Violation de la liberté religieuse en Iran

ImageCNRI – Le département d’Etat des Etats-Unis a publié son rapport annuel sur la « Liberté religieuse internationale » réalisé par le Bureau de la démocratie, des droits humains et du travail du département.

Ce rapport indique une nouvelle détérioration en Iran de la situation extrêmement grave de la liberté religieuse pour la période en question dans le rapport, notamment pour les Bahaïs et les Musulmans soufis.

Il affirme que les médias sous contrôle du gouvernement ont intensifié leur campagne négative contre les minorités religieuses depuis l’élection en juin 2005 du président des mollahs, Mahmoud Ahmadinejad.

Depuis 1999, le département d’Etat américain considère l’Iran comme un « pays particulièrement préoccupant » en vertu de l’International Religious Freedom Act (loi relative à la liberté religieuse internationale) en raison de sa violation particulièrement agressive de la liberté religieuse.

Le rapport ajoute que le secrétaire général de l’ONU a adopté un certain nombre de résolutions en 2003, 2004 et 2006 faisant part de l’inquiétude profonde soulevée par la discrimination continue du régime iranien contre les minorités religieuses.

Les membres des groupes religieux non reconnus par la constitution ne jouissent pas de la liberté de pratiquer leur religion, précise le rapport.

Concernant la question des femmes, le rapport affirme : « Le gouvernement diffuse une interprétation de l’Islam qui prive effectivement les femmes de certains droits accordés par ailleurs aux hommes. La ségrégation des sexes est appliquée de manière générale dans tout le pays sans distinction de religion ».

« Depuis août 2005, le président Ahmadinejad poursuit une campagne virulente contre Israël, qui crée un environnement encore plus hostile pour la minorité juive. »

« Le gouvernement américain soutient fortement le travail du Rapporteur spécial de l’ONU sur les droits humains en Iran et appelle le gouvernement à le laisser entrer dans le pays et lui permettre de mener ses recherches pendant toute la période de son mandat. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe