jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn prisonnier politique iranien transféré vers un quartier de détenus dangereux

Un prisonnier politique iranien transféré vers un quartier de détenus dangereux

Un prisonnier politique iranien transféré vers un quartier de détenus dangereux

CNRI – Selon des rapports provenant de l’intérieur de la sinistre prison de Gohardasht (Rajai Shahr) à Karaj, dans le nord-ouest du Téhéran, le prisonnier politique Masoud Arab-Choobdar a été transféré au quartier des prisonniers dangereux le 25 mai.

M. Arab-Choobdar a été sommé de rester dans la cour intérieure de la prison pour des raisons qui n’ont pas été précisées. Après avoir refusé de le faire, il lui a été dit que le chef de la prison, Mohammad Mardani, voulait discuter de sa libération.

Cela s’est révélé être un mensonge, et quand M. Arab-Choobdar s’est présenté il a été capturé par les autorités de la prison et emmené dans un quartier de la prison où sont détenus les prisonniers dangereux.

C’est une pratique courante pour les prisonniers des établissements iraniens d’être séparés selon le type de pénitencier, avec les délinquants violents séparés des auteurs de crimes financiers ou d’autres crimes non violents, et les prisonniers politiques enfermés dans leurs propres cellules au sein de plusieurs pénitenciers. Toutefois, il existe des rapports courants mentionnant le fait que les autorités du régime violent cette norme en détenant les criminels violents et les prisonniers politiques ensembles, comme un moyen pour exercer des pressions supplémentaires sur certains prisonniers de conscience.

Puisque M. Arab-Choobdar a été emmené de la cour de la prison, il n’y a eu aucune information supplémentaire en ce qui concerne son emplacement ou sa condition.

En avril, M. Arab-Choobdar a écrit au rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme en Iran, depuis les barreaux de sa prison pour lui faire un compte-rendu des abus épouvantables dont sont victimes les dissidents dans les prisons iraniennes.

Dans sa lettre au rapporteur spécial Ahmed Shaheed, M. Arab-Choobdar a souligné en particulier le mauvais traitement des prisonniers du pénitencier Gohardasht.

Le contenu de cette lettre qui a été clandestinement sorti de la prison Gohardasht peut être trouvé ICI.

.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe