mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn prisonnier politique iranien appelle au boycott de l’élection

Un prisonnier politique iranien appelle au boycott de l’élection

Un prisonnier politique iranien appelle au boycott de l’élection

CNRI – Le prisonnier politique, Shahin Zoghi Tabar, a appelé au boycott de l’élection « bidon » du régime théocratique. Sous le titre de « force ou faiblesse », il a écrit : la force ou la faiblesse ; certains animaux quand ils sont confrontés au danger, afin d’effrayer et de maintenir leur propre sécurité, essaient de prétendre qu’ils sont plus puissants et plus gros qu’ils ne le sont.

Tout comme le régime théocratique, qui souhaitait autrefois se montrer puissant en obtenant une bombe nucléaire et en s’ingérant dans les affaires de la région, et maintenant, avec le simulacre d’élection, veut asseoir la légitimité de sa domination. Mais tout le monde sait que les élections sont une gesticulation pour le Guide suprême, parce qu’il choisit les candidats, et même s’il n’y avait pas de fraude entre les différentes bandes et les factions du régime, la population peut seulement choisir une des options définies par le Guide Suprême et n’ont aucune autre option.

Maintenant, à la veille de l’élection présidentielle du régime, les différents entre les factions internes du régime qui sont dus à l’insatisfaction de la population et aux pressions externes exercées par les sanctions ont plus que jamais fait surface. À un moment où le régime est incapable de résoudre des problèmes intérieurs tels que l’économie, la fermeture des usines, l’environnement et le manque d’eau, ainsi que les crises externes telles que l’échec du JCPOA et la pression des sanctions, et à un moment où le régime est plongé dans le gouffre de trois guerres extérieures en Syrie, au Yémen et en Irak, et est déçu avec la Russie pour sécuriser ses intérêts et est confronté à la coalition des pays de la région, et que les Gardiens de la révolution (pasdaran) sont sur le point d’être mis sur la liste des organisations terroristes, le Vali-e Faqih (Guide Suprême) ne peut non seulement pas utiliser l’élection à son avantage, au contraire, cela lui a causé plus de faiblesse et d’incapacité…

Ahmadinejad, qui a été président du régime pendant 8 ans et était le confident du Guide Suprême, est disqualifié, diverses factions et bandes du régime sont préoccupées par une plus grande part de pouvoir, elles s’attaquent mutuellement dans les médias et s’exposent, et d’autre part, étant donné que le maintien du régime est leur priorité, elles se mettent constamment en garde contre une répétition de l’insurrection de 2009 et de l’explosion de la colère générale, expriment des doutes au sujet des débats en direct et décident finalement d’annuler les débats face à face et d’organiser un débat collectif…

Parmi leurs candidats figure, d’une part, le mollah imposteur Rohani, qui, non seulement, n’a ouvert aucune serrure avec sa clé promise, mais avec le JCPOA, a ajouté une autre serrure aux autres serrures du régime, et bien sûr avec une attitude de « modération », environ 3000 exécutions ont eu lieu sous son mandat, y compris le massacre de Kurdes sunnites opposés au régime et l’exécution d’au moins cinq personnes la semaine dernière dans la prison de Gohardacht. L’autre candidat principal est le mollah bourreau Raissi, qui a joué un rôle clé dans la mort de milliers de prisonniers politiques dans les années 80, surtout au cours de l’été 1988, et qui maintenant, avec sa candidature, a rendu le mouvement de la flamme de la justice pour les victimes de 1988 plus radieux et plus lumineux …

Donc, dans ces circonstances, en tant que détenu dans les prisons des mollahs depuis plus de 4 ans, et ayant été témoin de leur injustice et de leur criminalité, je demande aux jeunes et aux étudiants ainsi qu’à tous les iraniens de ne pas participer au simulacre d’élection du régime qui ne représente rien d’autre que la manifestation d’une lutte interne pour le pouvoir et le pillage de la population, et plutôt augmenter la portée de leurs protestations afin que le monde sache que le régime iranien est complètement distinct du peuple iranien.

Shahin Zoghi Tabar
Prison de Gohardacht – Le 28 Avril 2017