mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceUn eurodéputé danois dénonce les calomnies d'un quotidien suédois contre l'opposition iranienne

Un eurodéputé danois dénonce les calomnies d’un quotidien suédois contre l’opposition iranienne

CNRI (Stockholm) – "En tant que Scandinave je crois que notre presse devrait être plus responsable et ne devrait pas répéter les allégations propagées par le régime des mollahs… Le régime iranien tire le plus grand profit de cet article contre l’opposition iranienne. Je pense que la chose la plus honorable est de présenter des excuses aux membres de la Cité d’Achraf dont l’honneur a été sali par ces allégations", a dit M. Camre. 

CNRI (Stockholm) – "En tant que Scandinave je crois que notre presse devrait être plus responsable et ne devrait pas répéter les allégations propagées par le régime des mollahs… Le régime iranien tire le plus grand profit de cet article contre l’opposition iranienne. Je pense que la chose la plus honorable est de présenter des excuses aux membres de la Cité d’Achraf dont l’honneur a été sali par ces allégations", a dit M. Camre. 

L’eurodéputé danois s’adressait à des milliers d’Iraniens qui manifestaient à Stockholm le 24 novembre. Il condamnait les calomnies récentes proférées par le quotidien suédois Dagbladet contre les membres des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) basés à la Cité d’Achraf en Irak. Voici le texte de son discours :

Chers amis,
 
Tout d’abord je voudrais adresser mes salutations les plus chaleureuses aux membres des Moudjahidine du peuple de la Cité d’Achraf en Irak. Votre résistance, particulièrement ces quatre dernières années, contre toutes les pressions du régime des mollahs et de leurs agents en Irak, est un encouragement pour nous tous.
 
Je vous parle aujourd’hui au nom de l’intergroupe des Amis d’un Iran Libre au Parlement européen. C’est un groupe formé de parlementaires de divers partis de droite et de gauche qui sont en désaccord dans de nombreux domaines politiques. Mais nous avons pour dénominateur commun le soutien à la résistance iranienne et à un Iran libre et démocratique, ainsi que notre appel à retirer les Moudjahidine du peuple de la liste noire du terrorisme.
 
En Europe, nous faisons face à de nouvelles menaces de l’intégrisme islamique. Les mollahs exportent leur intégrisme islamique en Irak, au Liban et en Palestine. La solution pour empêcher cette expansion est de soutenir un mouvement musulman qui soit  totalement anti-intégriste, qui croit dans la démocratie, et où les femmes jouent un rôle dirigeant. Ce mouvement c’est l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran qui fait partie du Conseil national de la Résistance iranienne.
 
Je ne suis pas un politicien inexpérimenté. Cela fait plus de trente ans que je fais de la politique et je connais ce mouvement depuis plusieurs années. Mes collègues et moi avons ces dernières années mené des recherches poussées dans ce mouvement d’opposition. Nous avons tenu un certain nombre de réunions avec leurs responsables, tout en ayant visité leur siège européen près de Paris. Nous avons plusieurs fois invité Mme Maryam Radjavi, la présidente élue du CNRI, au Parlement européen et nous l’avons rencontrée à sa résidence où nous l’avons soumise aux questions les plus ardues. Nous avons véritablement trouvé que Mme Radjavi et le mouvement sous sa direction étaient très sincères et déterminés dans leurs idées et leur programme démocratiques.
 
Il a donc été très fâcheux d’assister à de telles attaques contre des membres de l’OMPI à Achraf. J’ai été choqué de lire les propos tenus par un responsable américain dans un quotidien national suédois la semaine dernière. Aux Amis d’un Iran Libre, nous avons vivement protesté contre ces allégations, particulièrement celles touchant aux femmes d’Achraf qui ont été la cible de ces attaques. Ces propos sont aussi offensants pour plusieurs officiers militaires américains qui ont assuré la sécurité d’Achraf ces dernières années et qui ont publiquement rendu hommage à l’OMPI, comme le général David Philips, responsable de la protection d’Achraf jusqu’à la fin de 2004.
 
Je devrais ajouter que le Parlement européen mène une politique officielle de soutien des membres de l’OMPI en Irak. Une résolution sur l’Irak a été adoptée au Parlement européen le 12 juillet 2007; le paragraphe 7 traite spécifiquement des membres de l’OMPI à Achraf.

En tant que scandinave je crois que notre presse devrait être plus responsable et s’abstenir de répéter les allégations propagées par le régime des mollahs. J’ai été choqué de lire un tel article contre ce mouvement d’opposition iranien et particulièrement contre leurs membres féminins. Le régime iranien tire le plus grand profit de cet article contre son opposition. Je pense que la chose la plus honorable serait de présenter des excuses aux membres d’Achraf dont l’honneur a été sali par ces allégations. Quelles que soient les circonstances, je voudrais ajouter qu’une déclaration pareille est une violation flagrante de l’article 27 de la 4ème Convention de Genève qui décrit les droits des personnes protégées et déclare que "les femmes seront particulièrement protégées contre toute atteinte à leur honneur."
 
Chers Amis,
 
La politique de complaisance avec l’Iran a échoué. L’Union européenne a suivi cette politique d’échec pendant de longues années et le résultat en a été l’émergence d’Ahmadinejad qui appelle à la destruction d’Israël et qui défie toutes les résolutions de l’ONU sur son programme nucléaire secret. L’autre face de cette politique de complaisance et qui a été la première demande des mollahs, a été d’exercer des pressions sur les Moudjahidine du peuple en tant que principale opposition. Le maintien de l’OMPI sur la liste noire par l’UE, malgré la victoire remportée par l’OMPI à la Cour européenne de justice en décembre dernier, en est un exemple.
 
La campagne de désinformation du régime iranien vise les Moudjahidine du peuple et leur direction. Le régime recrute des Iraniens prétendant être d’anciens membres de l’OMPI. Puis ces agents vont à la rencontre de politiciens ou de journalistes, feignent de s’opposer au régime, mais continue à faire diverses allégations contre cette opposition. Le but est de rendre passifs les partisans du groupe. Le régime dépense des millions pour mener cette campagne de désinformation contre l’OMPI, mais il ne dépense pas une couronne sur les autres groupes. Savez-vous pourquoi ? Parce qu’en réalité c’est la seule opposition dont les mollahs ont peur.
 
Nous devrions donc les traiter plus équitablement et respecter leurs droits qui ont malheureusement été violés de cette manière en Suède récemment et c’est pourquoi beaucoup d’entre vous se sont sentis obligés se rassembler ici pour protester contre une telle injustice.
 
Je voudrais pour conclure dire à mes soeurs et à frères à Achraf qui suivent ce rassemblement aujourd’hui, que nous continuerons à vous soutenir jusqu’à ce que nous ne nous débarrassions des mollahs en Iran. Il n’y a pas d’autre voie que la liberté et la démocratie. Le régime de Téhéran appartient au passé. Vous êtes l’avenir de l’Iran.
 
Merci.