mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafAttaque terroriste des agents des mollahs contre un véhicule d'ouvriers irakiens de...

Attaque terroriste des agents des mollahs contre un véhicule d’ouvriers irakiens de la Cité Achraf

On déplore un tué et six blessés

CNRI – Ce matin, à 8h15, un véhicule transportant des ouvriers a été la cible d’une bombe de bord de route à quinze kilomètres à l’ouest de la Cité d’Achraf (qui abritent les Moudjahidine du peuple d’Iran (l’OMPI) en Irak). Amer Mohammad Helal a été tué et six autres personnes blessées. 

Après cette attaque terroriste, la population et la police se sont précipitées de transférer les blessés à l’hôpital d’Achraf tout proche. La bombe de bord de  route utilisée par les agents du régime iranien était du même type que celles trouvées dans des entrepôts de la Province de Diyala en Irak. Le dispositif mortel est fabriqué par l’Industrie de la Défense sous la surveillance directe du Corps de Gardiens de la révolution (CGR) en Iran et expédié en Irak.

Les officiers de la force multinationale en Irak ont souligné que le dispositif utilisé dans cet attentat est le même que celui utilisé actuellement par les agents du régime iranien pour faire régner l’insécurité dans la région et menacer la population. Dans cette attaque, ce sont les mêmes méthodes terroristes qui ont été utilisées par les agents des mollahs contre les canalisations d’eau de la Cité d’Achraf l’été dernier.

Vendredi, Hadi Al Ameri, le commandant de la brigade Badr, une subdivision du CGR en Irak, a été citée par la chaîne télévisée Rafidain disant que "l’OMPI doit être expulsée d’Irak."

De son coté, la télévision du Conseil suprême de la Révolution islamique en Irak (CSRII), Al Forat, proche du CGR, a annoncé qu’Ameri se trouvait à Al-Khalis, une ville à 30 kilomètres au nord de Cité d’Achraf (Al-Forat, 2 novembre 2007).

Samedi, le contre amiral Greg Smith, porte-parole de la FMN-I a déclaré dans une interview que des explosions récentes à Bagdad "selon les aveux [de quatre terroristes liés au régime iranien] et des informations recueillies, montre qu’elles ont été maquillées par des insurgés chi’ites [proches du régime iranien] pour ressembler au travail de Al-Qaida," (Aljazeera, Al-Hora, Al Arabiya, 24 novembre 2007).

Au cours de l’été 2006, une attaque terroriste similaire avait été dirigée contre un autobus transportant des ouvriers vers Achraf près de la commune d’Al-Khalkis, et qui avait fait onze morts. 

La Résistance iranienne tient responsable la brigade Badr du CGR pour cette attaque terroriste et appelle la FMN-I pour démanteler immédiatement ce groupe terroriste et arrêter ses commandants.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 novembre 2007