jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsUn enfant de 7 ans sans-abri meurt écrasé par un camion en...

Un enfant de 7 ans sans-abri meurt écrasé par un camion en Iran

CNRI – Un enfant iranien de sept ans sans-abri, dormant à-même le sol dans les rues, a été tué et un second enfant gravement blessé par un véhicule qui a roulé accidentellement sur des boîtes en carton sous lesquelles ils avaient trouvé refuge pour dormir. L’accident a eu lieu dans la ville de Mashhad, au nord-est de l’Iran, dimanche dernier.

Le funeste accident a eu lieu quand un camion Nissan a roulé par dessus une boîte en carton au bord de la route. Tout à coup, le chauffeur a entendu crier et a arrêté le véhicule. En sortant du camion, il a été choqué de constater que deux enfants dormaient dans la boîte en carton.

Bien qu’il ait immédiatement contacté les services d’urgence, le premier enfant n’a pas pu être sauvé étant donné la gravité de ses blessures.

Le second enfant, cousin du premier, a été admis à l’hôpital où il est actuellement traité pour blessures graves.

Les « enfants de la rue », sans-abris, font partie du quotidien en Iran.

Les sans-abris, femmes et enfants de la rue, vivent dans des conditions très précaires. Ils survivent dans des immeubles abandonnés, des conteneurs, des voitures, des parcs ou simplement dans les rues.

Les enfants des rues vivent quotidiennement de nombreux traumatismes sociaux et psychologiques.

Déterminer le nombre d’enfants des rues en Iran est quasiment impossible. Un rapport du Département d’État des États-Unis mentionne que le gouvernement iranien lui-même en reconnaît 60 000.

De nombreuses organisations pour les droits de l’enfant soupçonnent ce nombre d’être considérablement plus élevé, citant le chiffre de 200 000 ou plus.

« Tandis que les femmes et enfants iraniens pauvres vivent dans des conditions d’une telle difficulté et perdent la vie dans de pareilles tragédies, le régime dépense pour son programe d’armes nucléaires un montant estimé à 300 milliards de dollars, et le pillage de montants astronomiques de la richesse nationale est devenu monnaie courante au sein des officiels les plus haut-placés du régime. Ces derniers vivent dans l’abondance et dans le luxe ». Déclaration de Shahin Gobadi, porte-parole de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI).

Le Guide Suprême du régime Ali Khamenei et sa famille ont amassé une immense fortune, revenant à des milliards de dollars, alors que le peuple d’Iran, y compris la majorité de la classe ouvrière, vivent dans la pauvreté et le dénuement.

La plus grande part de la fortune personnelle de Khamenei se trouve dans les mains de ses fils et filles, une grande quantité étant placée dans des banques du Royaume-Uni, de Syie et du Vénézuela. Lire le reportage complet ici.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe