lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran - La chaîne télévisée Simay Azadi organise un grand téléthon (opposition)

Iran – La chaîne télévisée Simay Azadi organise un grand téléthon (opposition)

CNRI- La célèbre chaîne satellite iranienne d’opposition Simay Azadi, ou « Télévision Nationale Iranienne » (INTV), organise depuis vendredi son téléthon sur plusieurs jours. Les téléspectateurs sont invités à appeler et envoyer leurs contributions pour que la chaîne puisse maintenir ses activités. 

Chaîne satellite à but non lucratif émettant depuis l’Europe 24h/24 et sept jours sur sept, l’INTV diffuse des news et des informations aux iraniens à travers le monde via satellite et internet. Alors qu’elle est officiellement interdite en Iran et malgré l’effort soutenu du régime pour brouiller les signaux satellite, les plus éminents officiels du régime ont admis que 40 % des familles iraniennes ont accès à la chaîne satellite.

Dans les dernières 24 heures, un grand nombre d’iraniens qui vivent en Iran ou en exil ont téléphoné à la chaîne pour affirmer leur solidarité envers la Résistance et apporter leur contribution financière pour maintenir Simay Azadi sur les ondes.

Les donateurs viennent de tous milieux, qu’ils soient ouvriers, enseignants, marchands, chefs d’entreprise, artistes, intellectuels, mères et pères d’âges murs ou jeunes étudiants.

Prenant de grands risques personnels et malgré leurs conditions de vie difficiles, beaucoup de donateurs de Téhéran et d’autres villes iraniennes ont appelé jusqu’à présent pour offrir une part de leur patrimoine financier dans le but de soutenir l’INTV, la voix de leur résistance légitime. Certains soulèvent ensemble des fonds et annoncent leurs donations combinées en tant que groupe. D’autres en Iran ont affirmé qu’ils enverraient leur soutien à l’INTV par l’intermédiaire de leurs amis et parents vivant à l’étranger.

Mohsen, appelant d’Iran, a affirmé : « Je veux donner 5 millions de rials (170$) pour soutenir la voix de notre peuple souffrant. »

Une autre téléspectatrice d’Iran, qui a donné son prénom mais n’a pas précisé sa ville d’origine, par crainte des représailles des autorités, a déclaré : « Je suis Parvaneh. Je soutiens Simay Azadi avec mes modestes 100$ parce que c’est la seule chaîne qui informe le mieux possible le public de l’oppression que subit le peuple iranien, et qui joue un rôle efficace en particulier dans le dévoilement des projets nucléaires du régime. »

Ces dernières 24 heures, des dignitaires européens ont participé symboliquement à la collecte de fonds pour montrer leur solidarité envers le peuple iranien.

Le régime a intensifié la censure d’internet, bloquant environ cinq millions de sites web dédiés à l’art, aux enjeux sociaux, à l’information, et filtrant le contenu des blogs et médias sociaux. De plus, il poursuit et arrête beaucoup d’activistes en ligne à l’intérieur de l’Iran. Beaucoup d’iraniens se sont de fait tournés vers l’INTV pour obtenir de vraies informations sans être repérés.

Le régime cherche à empêcher le peuple iranien d’être dans le secret de sa conduite infâme et volontairement nuisible en Iran et hors d’Iran, ou d’être informé de manifestations anti-gouvernement, de grèves, ou d’autres activités de la Résistance Iranienne.

L’INTV a joué un rôle majeur en passant outre la censure des mollahs et offrant au peuple iranien des informations continues non censurées.

Elle est interdite en Iran à cause de reportages qui ont dévoilé les violations des droits humains perpétrées par les mollahs, et qui ont fait prendre conscience à des millions d’iraniens du fondamentalisme du régime, de la répression envers les minorités ethniques, de l’ingérence dans les affaires d’autres pays, et particulièrement de leur soutien du terrorisme en Syrie, en Irak et ailleurs dans la région.

L’INTV assure une information continue, des flashs info, des débats télévisés, des sessions de questions / réponses en direct, des programmes artistiques et culturels, des programmes pour la jeunesse et pour les femmes, et une satire politique, pour les millions d’iraniens à travers l’Iran qui la regardent à l’aide de leur antenne parabolique. Les officiels du régime iranien ont mis en garde à de multiples reprises contre la popularité croissante de cette chaîne.

Le Ministre de la Culture Ali Jannati a affirmé qu’à Téhéran, plus de 70% de citoyens regardent des chaînes satellites.

L’INTV repose grandement sur le travail bénévole d’iraniens tout autour du monde et subvient à ses dépenses par les seules donations d’iraniens en Iran en hors d’Iran aussi bien que de citoyens d’autres pays qui soutiennent la cause des droits de l’homme et de la liberté en Iran.

Gholamreza Khosravi, un activiste de l’Organisation des Moudjahdine du Peuple d’Iran (OMPI), a été exécuté en Iran le 1er juin 2014, accusé d’« hostilité envers Dieu » pour avoir collecté des informations et offert une assistance financière à la chaîne Simay Azadi.

Lors d’un semblable téléthon organisé par Simay Azadi (INTV) en août 2014, un total de 4,55 millions de $ a été récolté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe