mercredi, octobre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: traité belgo-iranienIran / Assadi : Appel urgent au gouvernement belge

Iran / Assadi : Appel urgent au gouvernement belge

Iran / Assadi : Appel urgent au gouvernement belge

Honorable Alexandre De Croo
Cabinet du Premier ministre de Belgique

Nous sommes Roberto Malini, Dario Picciau et Glenys Robinson, présidents de EveryOne Group. Nous vous écrivons pour vous exprimer notre profonde inquiétude face à l’accord signé en mars dernier à Bruxelles par un responsable du ministère belge de la Justice et l’ambassadeur du régime iranien en Belgique.

Apparemment, un projet de loi a été envoyé au Parlement belge pour vote recommandant que les prisonniers de nationalité iranienne en Belgique et les prisonniers de nationalité belge en Iran soient autorisés à purger leurs peines de prison dans leurs pays d’origine respectifs. Ce qui permettrait au diplomate iranien Assadollah Assadi, condamné pour un complot terroriste contre le rassemblement de la résistance iranienne en 2018, d’être renvoyé en Iran où il serait certainement libéré.

Assadi a été condamné par la justice belge pour avoir orchestré la tentative d’attentat à la bombe contre une conférence internationale, « Iran libre », en France en 2018.

Assadi utilisait la couverture diplomatique à l’ambassade d’Iran à Vienne pour planifier un attentat terroriste à la bombe qui aurait causé un carnage sur le sol européen, tuant potentiellement des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants.

Le pouvoir judiciaire belge a condamné Assadi à une peine maximale définitive de 20 ans de prison et a déclaré qu’il agissait au nom de l’État iranien.

Permettre à Assadi de purger le reste de sa peine de 20 ans en Iran serait une parodie totale de la justice et enverrait le signal le plus clair au régime iranien qu’il peut mener des attentats terroristes en Europe et dans le monde en toute impunité. En effet, ils pourraient même être encouragés à prendre d’autres otages européens pour les détenir comme monnaie d’échange pour de futurs échanges de prisonniers.

Aujourd’hui, de nombreuses personnalités, Amnesty International et des organisations de défense des droits de l’homme protestent contre la décision de votre gouvernement, et une campagne internationale de protestation est en cours.

Comme l’a demandé le rapporteur spécial des Nations unies sur l’Iran, nous devons demander des comptes au régime iranien pour ses violations systématiques des droits de l’homme et son terrorisme.

Par conséquent, nous nous joignons à toutes les communautés internationales des droits de l’homme et au monde libre pour vous exhorter à arrêter cette décision dans le respect de la justice dans votre pays et pour le bien de la sécurité de l’Europe.
Cordialement, Roberto Malini, dario Picciau et Glenys Robinson – Présidents de EveryOne Groupe

CC :
Mme Sophia Williams, ministre des Affaires étrangères
Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice
Éliane Tillieux, présidente du Parlement
Pesaro (Italie), 6 juillet 2022
Honorable Alexandre De Croo,

Groupe EveryOne
via Sara Levi Nathan, 34 ans
61121 Pesaro (Italie)
[email protected]
+39 3343449180

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe