lundi, juillet 22, 2024
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismePezeshkian réaffirme son soutien au Hezbollah et au terrorisme régional

Pezeshkian réaffirme son soutien au Hezbollah et au terrorisme régional

Dans une lettre récente adressée à Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, le nouveau président du régime des mollahs, Masoud Pezeshkian, a assuré un soutien continu au Hezbollah et aux autres milices extremistes de la région. Cette réaffirmation de soutien met en évidence la continuité d‘une la politique étrangère établie, qui implique depuis longtemps de soutenir des groupes désignés comme organisations terroristes par une grande partie de la communauté internationale.

Le message de Pezeshkian est venu en réponse à une note de félicitations de Nasrallah, qui a salué le soutien indéfectible de toutes les administrations iraniennes aux groupes mandataires étrangers. Pezeshkian a souligné que le soutien à « la Résistance » est profondément ancré dans l’agenda du régime.

« La République islamique d’Iran a toujours soutenu la résistance des peuples de la région contre le régime sioniste illégitime », a écrit Pezeshkian. Il a souligné que ce soutien est basé sur les « politiques fondamentales de la République islamique d’Iran » et qu’il « se poursuivra avec force ».

Cette déclaration intervient au milieu d’un examen minutieux et de critiques constantes de la part de la communauté internationale. Le Hezbollah est répertorié comme organisation terroriste par les États-Unis, et l’Union européenne a également classé sa branche militaire comme telle. L’engagement de Pezeshkian à maintenir, voire à renforcer ces liens, indique clairement que la position de politique étrangère de Téhéran ne changera pas sous sa direction.

Le régime iranien soutient depuis longtemps diverses organisations terroristes à travers le monde, ce qui a largement contribué à l’instabilité et aux conflits régionaux. Ce soutien comprend une aide financière, militaire et logistique à des groupes comme le Hezbollah, qui opère largement au Liban et a été impliqué dans de nombreux conflits et actes de terrorisme.