samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsSyrie et l’Iran: Ces pays où il ne fait pas bon vivre...

Syrie et l’Iran: Ces pays où il ne fait pas bon vivre pour la presse

ouest-france – Média mercredi 02 mai 2012 – L’Érythrée a dépassé la Corée du Nord pour devenir le pays au monde où la presse est la plus censurée. La Syrie et l’Iran se placent respectivement troisième et quatrième, selon le dernier rapport du Comité pour la protection des journalistes (CPJ) diffusé mercredi.

Pour dresser ce classement, le CPJ s’est appuyé sur 15 critères comme le contrôle du web, l’absence de médias privés, les restrictions sur les déplacements de journalistes, etc……

La Syrie et l’Iran dans le peloton de tête

La Syrie a accentué les restrictions pesant sur la presse depuis la répression de la révolte populaire demandant le renversement du régime. Elle passe en un an de la neuvième à la troisième place de ce classement.

« En interdisant à la presse internationale d’entrer et de rapporter librement ce qui s’y passe et en attaquant ses propres journalistes, la Syrie a cherché à imposer un rideau noir sur une révolte qui dure depuis un an », écrit le CPJ.

Dans le même temps, l’Iran s’est appuyé sur un alliage « de nouvelles technologies permettant de bloquer le web et de techniques brutales comme l’emprisonnement de journalistes pour contrôler le flot de l’information et notamment tout ce qui concerne son programme nucléaire ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe