jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsReza Barati, persécuté par l’Iran, abandonné par l’Australie, tué par la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Reza Barati, persécuté par l’Iran, abandonné par l’Australie, tué par la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Mondoblog.org – La semaine dernière, un Kurde de 23 ans, sous protection de l’Australie, était sauvagement assassiné sur une petite île de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

77 autres personnes étaient aussi blessées, dont 13 gravement, dans des violences extrêmes impliquant demandeurs d’asile, gardes privés et population locale au centre de détention de Manus, construit sur l’initiative de Canberra.

Le gouvernement australien de Tony Abbott a dû faire face à un feu nourri de critiques de la part des partis de l’opposition, ainsi que des Nations-Unies, qui ont lui adressé un rappel à l’ordre, pour sa responsabilité indirecte dans ce drame.

Partout sur l’île-continent, des dizaines de milliers de citoyens se sont rassemblées lors de vigiles dimanche soir en mémoire de Reza Barati.

Ici, à Flying Fish Cove, quelques personnes émues jusqu’aux larmes ont allumé des chandelles et lâché une lanterne dans les airs, là où Reza pensait avoir terminé son périple depuis l’Iran, en juillet 2013.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe