vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyIran / Irak - L’hôtel Mohajer à Bagdad, une base duVevak et...

Iran / Irak – L’hôtel Mohajer à Bagdad, une base duVevak et de la force terroriste Qods dirigée contre l’Ompi

Employer des hommes de main sous le couvert d’ancien membres des Moudjahidine du peuple d’Iran (Ompi) dans le but de diaboliser ou d’espionner l’organisation et de monter des actions terroristes contre la résistance iranienne est la norme et une méthode connue de la machine à massacrer, assassiner, et espionner du régime des mollahs. Cette machine est formée par le ministère du renseignement (Vevak), les pasdaran et la force Qods depuis 30 ans. C’est un fait qui a été rapporté à de multiples reprises, déclaré et attesté par les services de renseignements de nombreux pays comme l’Allemagne, la Hollande, la Grande-Bretagne et la Suède.

Depuis qu’en 2009 les USA ont remis la protection des Achrafiens au gouvernement irakien, le régime iranien a utilisé plusieurs hôtels à Bagdad pour engager ceux qui quittent Achraf au service du Vevak.

M. Taher Boumedra, ancien responsable en charge des affaires d’Achraf à l’ONU que le Secrétaire général de l’ONU a présenté comme conseiller spécial pour Achraf, a révélé des plans de l’ambassade des mollahs pour éliminer l’Ompi dans lesquels l’hôtel Mohajer avait servi.

Situé dans la rue Karradeh près de la place Tahrir à Bagdad, L’hôtel Mohajer s’est transformé en un centre du Vevak et de la Force Qods. Dans un premier temps, Kiomars (Gholamali) Reshadatmand, connu sous le nom de Haj Ali qui était un agent du Vevak à l’ambassade à Bagdad, en était le responsable. Puis cette responsabilité a été transférée à un général de la Force Qods connu sous le pseudonyme de « Sajjad » qui avaient jusqu’alors servi au «département Nefaq » (section spéciale du Vevak pour la répression et l’élimination de l’OMPI). Il passe la plupart de son temps dans une suite Mohajer Hôtel.

Danaïfar, l’ambassadeur du régime en Irak et un des commandants de la Force Qods, s’y rend pour vérifier l’avancement des plans. Il porte de longs vêtements arabes dans ces déplacements pour dissimuler son identité. Un certain nombre d’autres agents de la Force Qods et du Vevak comme Moussavi et Hosseini s’y rendent aussi en permanence. Ils travaillent en étroite collaboration avec les services du Premier ministre irakien et le comité chargé de réprimer les Achrafiens. Ces agents du Vevak et de la Force Qods qui vont en Irak sous le couvert de journalistes ou de caméramens pour préparer de soi-disant documentaires, descendent aussi à l’hôtel Mohajer et vont à Achraf ou ailleurs pour enregistrer leurs émissions.

Tout individu qui quitte les rangs de l’OMPI et se rend à l’hôtel Mohajer, demeure d’abord quelque temps au premier étage en guise de quarantaine jusqu’aux « entretiens » avec le pasdaran Sajjad. Ensuite, selon le résultat de l’ « entretien », l’individu est transféré dans les chambres du deuxième, troisième ou quatrième étage. Sajjad tente par des menaces, des incitations ou des pressions,  d’obtenir des nouveaux arrivants une collaboration avec le Vevak. Une fois que l’individu gagne sa confiance, il est transféré en Europe ou dans d’autres pays ou emmené en Iran en fonction de la mission qui lui est assignée. Actuellement, la priorité pour le régime est d’envoyer ces mercenaires en Europe. Cependant, ceux qui sont choisis pour des missions spéciales de sécurité sont emmenés en Iran. Certains mercenaires candidats à des missions spéciales en Europe sont d’abord transférés secrètement en Iran et après avoir reçu une «formations et des informations» spéciales, ils sont renvoyés en Irak d’où ils sont expédiés en Turquie et finalement en Europe.

Le salaire mensuel des individus est très minime jusqu’à ce qu’ils soient définitivement engagés. Récemment, ce salaire a été réduit de 105 000 dinars irakiens (86 $) à 70 000 dinars (58 $) pour que dans des conditions de vie précaires, ils cèdent à davantage de collaboration. Par exemple, les agents de l’ambassade paient ces individus 100 $ pour les emmener à Achraf jouer dans des scénarios absurdes. Ces mises en scène et cette désinformation sont ensuite diffusées à la télévision de régime. Parfois, une plus grande coopération est achetée au prix d’un téléphone mobile et d’un costume.

L’ambassade des mollahs à Bagdad délivre des passeports iraniens pour les individus embauchés qui doivent aller en Europe et les envoie en Turquie en leur versant deux mois de salaire à l’avance, soit 700 $. En Turquie, ces mercenaires reçoivent 350 $ par mois du Vevak qui paie des passeurs pour les emmener en Europe et où il les récupère. La Commission de sécurité et du contre-terrorisme du CNRI, dans son communiqué du 2 décembre 2013, a publié la première page du passeport iranien d’un mercenaire du nom d’Ehsan Bidi qui, sous prétexte de demande d’asile et «ex-membre de l’Ompi » a été envoyé en Albanie depuis l’hôtel Mohajer à Bagdad. Cet individu a été utilisé par l’ambassade dans des mises en scène autour du camp d’Achraf, il avait aussi l’habitude d’aller avec d’autres mercenaires à Achraf avec des haut-parleurs et des pancartes.

Le mercenaire Issa Azadeh fournit un autre exemple. Il est allé à l’hôtel Mohajer en janvier 2013. Il a été embauché par le Vevak via le général des pasdaran « Sajjad ». Pendant les quelques mois qu’il a séjourné à l’hôtel Mohajer, il a été engagé pour le Vevak par « Sajjad », Moussavi et Hosseini et il est maintenant complètement au service du Vevak, son rôle a consisté à menacer ou inciter les autres à coopérer avec le régime. Par la suite, le Vevak a lui a donné un passeport iranien daté du 12 février 2013, numéro de série 16359085. A l’étape suivante, ils l’ont emmené à l’Iran pour « formation et information », pour qu’il mène à bien ses missions. Selon les informations obtenues de l’intérieur de l’Iran, familier de la région camp Liberty, il a participé à la planification des attaques à la roquette sur le camp.

Commission de la Sécurité et du Contre-terrorisme du
Conseil national de la Résistance iran

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe