dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceReportage France Info : Le camp d’Achraf attaqué par les forces...

Reportage France Info : Le camp d’Achraf attaqué par les forces irakiennes

France Info – Le 8 avril dernier, les forces irakiennes ont attaqué le camp d’Ashraf, au nord de Bagdad. Dans ce camp, vivent plusieurs milliers de réfugiés, des opposants au régime iranien. Ce raid a fait 34 morts et plus de 300 blessés, la plupart victimes des tirs des forces de sécurité irakiennes.

Petit rappel sur l’origine de la présence de ces réfugiés iraniens sur le territoire irakien. Il s’agit des Moudjahidines du peuple iranien qui ont d’abord combattu le régime du Chah d’Iran, puis celui des Mollahs après la révolution. Ils ont ensuite trouvé refuge en Irak, au début des années 80, à l’invitation de Saddam Hussein, alors en guerre contre Téhéran.

Le camp d’Ashraf a vu le jour en 1986, à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad, non loin de la frontière avec l’Iran. Après l’invasion américano-britannique en 2003, le camp a été totalement désarmé et les Etats-Unis ont placé les réfugiés sous le statut de « personnes protégées ».

La situation a commencé à se compliquer sérieusement à partir de 2009 pour ces quelque 3 500 opposants lorsque l’armée américaine a transféré le contrôle du camp aux autorités irakiennes. Ces autorités souhaitaient démanteler le camp et renvoyer les Moudjahidines en Iran. Aujourd’hui, ces Moudjahidines réclament deux choses. D’abord que les Nations Unies mènent une enquête sur le raid meurtrier du 8 avril dernier. Ensuite que les forces américaines protègent le camp.

Le Conseil national de la résistance iranienne, auquel appartiennent les Moudjahidines, réclament en effet que le Conseil de sécurité nomme un représentant pour mener une enquête indépendante. Ils veulent aussi que les américains assument leur rôle de protection. Maitre Patrick Baudouin, l’un des avocats du camp d’Ashraf, l’explique.

Mais les autorités iraniennes ont été parties prenantes dans l’attaque du camp au début du mois ? C’est ce que disent les Moujahidines. Ils affirment que des milices iraniennes étaient présentes, en appui des forces irakiennes. François Serres, l’un des avocats de l’organisation donne son point de vue.

Pour l’avenir, les craintes viennent du fait que la communauté internationale ne bougerait pas, ou réagisse du bout des lèvres, et que le camp d’Ashraf soit tout simplement détruit, une fois que les troupes américaines auront quitté les lieux, c’est à dire dans deux mois.

Pour écouter le reportage, qui en suit un autre sur la Côt d’Ivoire, cliquer le lien :

http://www.france-info.com/chroniques-un-monde-d-info-2011-04-20-cote-d-ivoire-dans-un-camp-de-refugies-a-duekoue-531185-81-190.html

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe