samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: FemmesRemarques de Farideh Karimi sur la nouvelle "politique de moralité" en Iran

Remarques de Farideh Karimi sur la nouvelle « politique de moralité » en Iran

Remarques de Farideh Karimi sur la nouvelle "politique de moralité" en Iran

CNRI- Cette semaine, le régime iranien a entamé un nouveau programme de répression des femmes pour « mauvais port du voile ». Il a déployé à Téhéran quelque 7000 « officiers de police des moeurs » proclamés chargés de réprimer les femmes dans les rues et d’alerter les organes officiels de répression des cas de « mauvais port du voile » et d’autres « violations » des lois intégristes des mollahs.

Commentant la nouvelle mesure, Mme Farideh Karimi, membre du Conseil National de la Résistance Iranienne (CNRI) et activiste des droits de l’homme, a affirmé jeudi :

« La répression des femmes s’institutionnalise un peu plus chaque jour en Iran. Les institutions répressives du régime s’attaquent encore plus éhontément aux femmes. C’est un principe du régime des mollahs depuis son commencement.

L’ajout de 7000 agents dédiés à la répression des femmes et à davantage de discrimination sexuelle illustre bien le fait que Rohani n’est pas différent des autres mollahs et que les espoirs d’une amélioration des droits des femmes en Iran, que certains avaient défendu au début de son mandat de président, sont un mirage.

En vertu des lois du régime, Rohani a l’autorité de supprimer les nouvelles mesures répressives contre les femmes. En refusant de le faire, il les appuie en pratique. »

 

Lire aussi: 

IRAN : Des femmes enceintes sans abri que la pauvreté oblige à vendre leurs enfants à naître pour 585 $

Des centaines de milliers de filles de moins de 15 ans contraintes au mariage en Iran

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe