jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsProtestations dans les capitales européennes en soutien aux étudiants iraniens

Protestations dans les capitales européennes en soutien aux étudiants iraniens

CNRI – Plusieurs capitales européennes ont été le théâtre d’actions de protestations d’Iraniens en exil contre les exécutions et en solidarité avec les protestations étudiantes.

Les rassemblements organisés par les partisans de la principale opposition iranienne, l’organisation de Moudjahidine du peuple (l’OMPI), voulaient marquer la Journée mondiale contre la peine de mort.

CNRI – Plusieurs capitales européennes ont été le théâtre d’actions de protestations d’Iraniens en exil contre les exécutions et en solidarité avec les protestations étudiantes.

Les rassemblements organisés par les partisans de la principale opposition iranienne, l’organisation de Moudjahidine du peuple (l’OMPI), voulaient marquer la Journée mondiale contre la peine de mort.

À Stockholm, des familles de victimes d’exécutions politiques ont condamné dans une déclaration commune le régime des mollahs pour ses châtiments cruels.

A la lumière de la répression brutale en Iran et de l’exportation par les mollahs du terrorisme et de l’intégrisme, ils ont appelé à imposer des restrictions et des sanctions globales de l’ONU aux activités du régime à l’étranger, et la fermeture de son ambassade en Suède.

À Copenhague, les Iraniens se sont rassemblés à l’extérieur du Parlement danois. Ils ont exprimé leur solidarité avec les étudiants qui manifestent en Iran contre la  dictature religieuse. Une déclaration a été soumise au Parlement danois exhortant les députés à agir en soutien à la restauration des droits de l’homme en Iran.

Les Iraniens d’Arhus, dans le nord du Danemark ont appelé à un soutien international aux étudiants en Iran.

A La Haye, aux Pays-Bas, les Iraniens en exil ont également tenu une manifestation  en signe de protestation contre la répression touchant les étudiants en Iran. Des militants des droits de l’homme hollandais sont venus témoigner et exprimer leur soutien à la Résistance iranienne.

Les manifestants ont réaffirmé leur appui à la troisième voie comme seule solution viable pour un changement démocratique en Iran amorcé par Mme Maryam Radjavi, la présidente élue de la Résistance iranienne.

En 2004 au Parlement européen, Mme Radjavi avait annoncé la Troisième voie. Elle avait exposé son opposition à la guerre et à politique de complaisance et avait proposé comme troisième voie, le changement démocratique par le peuple iranien et sa résistance.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe