lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismePentagone: autant de bombes iraniennes en Irak à la mi-janvier qu'en décembre

Pentagone: autant de bombes iraniennes en Irak à la mi-janvier qu’en décembre

Agence France Presse – Les attaques contre les soldats américains en Irak à l’aide d’engins explosifs qui pourraient venir d’Iran ont été aussi nombreuses au cours des deux premières semaines de janvier que sur l’ensemble du mois de décembre, a indiqué vendredi le Pentagone.

"Au cours de la première moitié de janvier, il y a eu autant d’attaques aux engins explosifs que sur l’ensemble du mois de décembre", a déclaré à quelques journalistes le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, dans l’avion le ramenant d’une visite à Charleston, en Caroline du sud.

"Il s’agit d’EFPs (engins piégés à charge creuse)", a précisé son conseiller militaire, le général Peter Chiarelli.

Les Américains estiment que ces engins explosifs, capables de percer les blindages, portent la signature iranienne.

Une réduction de telles attaques avait été observée les mois précédents, mais "cette année, au cours des dix derniers jours, les EFP ont augmenté, suivant un facteur d’environ deux ou trois", avait indiqué mercredi le général David Petraeus, le plus haut gradé américain en Irak, sans préciser quelle était sa base de comparaison.

"Nous sommes incertains, nous ignorons s’il s’agit d’une véritable tendance, il nous faut attendre et observer la situation encore quelques temps", avait-il ajouté.

En octobre et novembre 2007, des responsables américains avaient fait état d’une diminution constante depuis trois mois de l’utilisation des engins piégés iraniens, y voyant le signe d’une possible baisse des envois d’armes iraniennes en Irak.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe