vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeParis dénonce des violences devant la résidence de son ambassadeur en Iran

Paris dénonce des violences devant la résidence de son ambassadeur en Iran

Agence France Presse – La France a dénoncé mardi des violences commises dimanche à Téhéran par « des services de sécurité non identifiés » à l’entrée de la résidence de son ambassadeur, et convoqué le représentant iranien à Paris pour protester, selon le ministère des Affaires étrangères.

Dimanche soir, « des incidents particulièrement graves se sont produits à l’entrée de la résidence de France à Téhéran, dont l’accès a été entravé par des services de sécurité non identifiés qui ont procédé à l’arrestation de personnes invitées par l’ambassadeur de France et se sont livrés à des actes de violence inacceptables, y compris contre des personnels diplomatiques français », selon le porte-parole du ministère, Bernard Valero.

« A la suite de ces incidents, les autorités françaises ont convoqué ce matin l’ambassadeur d’Iran à Paris pour lui signifier leur condamnation la plus forte de cette violation extrêmement grave de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques », a-t-il ajouté.
Au moins deux diplomates français ont été agressés et frappés par des agents de sécurité en civil à l’entrée de la résidence lors de cet incident, a précisé lundi l’ambassade de France à Téhéran à l’AFP.

L’incident s’est produit alors que plus d’une centaine de personnes, dont des diplomates étrangers et des Iraniens, avaient été invités à un concert de musique classique iranienne à la résidence, selon la même source.

Peu avant le concert, de nombreux agents de sécurité ont investi les abords de la mission française, contrôlant les invités et arrêtant un certain nombre de jeunes Iraniens.

Alors qu’une jeune femme parvenait à leur échapper en pénétrant dans l’ambassade avec l’aide du personnel, plusieurs agents en civil ont malmené et frappé deux diplomates gardant le seuil de la mission française, toujours selon la même source.

Des policiers en uniforme présents sur place ne sont pas intervenus. Les deux diplomates n’ont pas été sérieusement blessés.

Ces violences font suite à une série d’incidents, moins graves, intervenus ces derniers mois devant plusieurs ambassades occidentales à Téhéran, dont celles de France, d’Autriche, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas et d’Australie, lors d’événements auxquels étaient invités des Iraniens.

Des forces de l’ordre en uniforme ont à plusieurs reprises interdit l’accès de ces ambassades aux ressortissants iraniens, notamment aux jeunes qui semblent être la cible principale de ces tracasseries policières, selon les diplomates.

Les autorités iraniennes ont mis en garde à plusieurs reprises la population, ces derniers mois, contre la fréquentation des ambassades étrangères en Iran, notamment des missions occidentales.

Téhéran accuse les ambassades occidentales d’avoir encouragé les manifestations de l’opposition au président Mahmoud Ahmadinejad qui ont secoué l’Iran pendant plusieurs mois après la réélection contestée du chef de l’Etat iranien en juin 2009.

En réponse à une protestion des ambassadeurs de l’Union européenne, le ministère iranien des Affaires étrangères a demandé en octobre aux missions étrangères de prévenir à l’avance les autorités de tout évènement auquel seraient conviés des Iraniens, officiellement afin d’éviter tout incident.

« Nous avons suivi scrupuleusent cette recommandation pour la soirée de dimanche, et le résultat a été que nos invités sont tombés dans un traquenard », a souligné une source diplomatique à l’AFP.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe