samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireObama doit prendre des mesures fermes face aux provocations du régime iranien...

Obama doit prendre des mesures fermes face aux provocations du régime iranien – L’éditorial de Washington Post

Obama doit prendre des mesures fermes face aux provocations du régime iranien – L’éditorial de Washington Post

A la suite de la l’accord nucléaire signé en juillet dernier, le régime iranien va prochainement disposer de 100 milliards de dollars de fonds qui ont été gelés dans le cadre des sanctions visant ses exportations de pétrole et son système bancaire. Or, le régime iranien poursuit et accentue ses activités guerrières et illégales dans d’autres domaines, sans que l’Occident ose réagir face aux provocations de ce régime, a écrit le Washington Post. 

Vous trouvez ci-dessous la traduction de quelques extraits de l’éditorial de Washington Post, daté du lundi 21 décembre.

« Malheureusement, la réponse de l’administration Obama face à ces provocations est la suivante : elle fait de son mieux pour les minimiser. Et cette attitude encourage le régime de Téhéran à poursuivre ses provocations. »

« Il n’y a pas eu de sanctions contre les violations scandaleuses des droits de l’Homme en Iran. Selon les Nations Unies, l’Iran a lancé le 10 octobre un missile balistique avec une portée d’au moins 600 miles et capable de transporter des ogives nucléaires, en violant ainsi une résolution de l’ONU qui interdit de tels lancements. Par ailleurs, il semble que le régime iranien a effectué un second lancement de missile à la date du 21 novembre. Ce lancement constitue une violation de la Résolution n°1929 du Conseil de sécurité de l’ONU. »

« La réaction du gouvernement américain était la suivante : ‘Nous envisageons maintenant activement les conséquences appropriées du lancement effectué en octobre’, a déclaré jeudi dernier Stephen Mull, un officiel du Département d’Etat, lors d’une audition devant la Commission des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis. En d’autres termes, dans cette affaire, le gouvernement américain n’a rien fait jusqu’à présent, hormis le fait que l’ambassadeur américain auprès des Nations Unies a prononcé un discours dans lequel il a accusé le Conseil de sécurité pour son manque de réaction face à cet acte du régime iranien. Concernant le deuxième lancement de missile, le gouvernement américain prétend qu’il attend les résultats d’une enquête pour se prononcer sur ce sujet. »

« Il n’est pas difficile de deviner les raisons de cette attitude irresponsable. Le président Obama est réticent à faire tout ce qui pourrait faire dérailler l’accord nucléaire avant que l’Iran mette en application ses engagements, notamment l’engagement de désinstaller plusieurs milliers de centrifugeuses et de diluer ou retirer plusieurs tonnes d’uranium enrichi. »

« Les officiels américains affirment que le plus important est que l’Iran mette en œuvre ses engagements dans le domaine nucléaire. Mais qui ignore les liens clairs entre ces lancements de missiles et les ambitions de Téhéran de devenir une puissance nucléaire ? La seule utilité des missiles qui viennent d’être testés par le régime iranien est de transporter des ogives nucléaires.

Alors que les lancements de missiles ne sont pas interdits par l’accord nucléaire lui-même, d’autres résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU – qui sont toujours en vigueur – interdisent les travaux sur ces missiles. Une nouvelle résolution du Conseil de sécurité – qui va prochainement entrer en vigueur – interdit que l’Iran développe de telles missiles pendant une période de huit ans. »

« En bafouant les résolutions de l’ONU, le régime iranien teste clairement la volonté des États-Unis et de ses alliés à s’opposer aux ambitions nucléaires de ce régime. S’il n’y a aucune réaction sérieuse, le régime iranien va pousser les limites dans d’autres domaines, notamment dans le domaine de l’inspection de ses sites nucléaires. Ainsi, le régime iranien multiplie les coups de bluff et essaye de profiter au maximum de la crainte de M. Obama de voir défaire l’accord nucléaire qu’il souhaite laisser comme héritage. Voilà pourquoi le gouvernement américain serait sage de prendre tout de suite des mesures fermes en réponse à ces tests de missiles, plutôt que d’essayer de les dissimuler sous le tapis. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe