lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire : L’Iran fonce « dans la mauvaise direction », selon la...

Nucléaire : L’Iran fonce « dans la mauvaise direction », selon la présidence de l’UE

Nucléaire : L’Iran fonce « dans la mauvaise direction », selon la présidence de l’UE (Ursula PlassnikAgence France Presse, Bruxelles – Mardi, la présidence autrichienne de l’Union Européenne a déclaré que l’Iran « prenait la mauvaise direction » dans le conflit nucléaire qui l’oppose à l’Occident.

La ministre des Affaires Étrangères autrichienne, Ursula Plassnik, a déclaré que la reprise des activités nucléaires de la République islamique ainsi que les déclarations publiques du président Mahmoud Ahmadinejad contre Israël étaient de plus en plus préoccupantes.

« Les déclarations répétées de son président nous préoccupent énormément », a-t-elle dit aux membres du Parlement européen. Ahmadinejad a avancé qu’Israël devait être « rayé de la carte ».

« Au moment où nous avons besoin de mesures de construction de confiance, ils se dirigent dans la mauvaise direction », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que les ministres des affaires étrangères de l’UE discuteront de la situation en Iran lorsqu’ils se rencontreront le 30 janvier.

L’Iran a redémarré son travail d’enrichissement d’uranium le 10 janvier en dépit des protestations de l’Occident. L’uranium enrichi peut être utilisé comme combustible pour des réacteurs atomiques ou constituer la matière première d’armes nucléaires.

Téhéran nie tenter de développer des armes nucléaires.

Lundi, les États-Unis ont déclaré qu’il était « absolument » crucial de renvoyer cette controverse au sujet du programme nucléaire de l’Iran devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui a le pouvoir d’imposer des sanctions à Téhéran.

La Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France ont demandé une réunion extraordinaire de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA), l’organe de surveillance nucléaire de l’ONU, qui se tiendra le 2 février.

Le conseil des gouverneurs de l’AIEA composé de 35 nations a le pouvoir de faire comparaître l’Iran devant le Conseil de Sécurité.
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe