mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireNucléaire: Hillary Clinton veut des "engagements concrets" de l'Iran

Nucléaire: Hillary Clinton veut des « engagements concrets » de l’Iran

Nouvel Observateur – 04-04-2012 à 10h20 – La secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a appelé Téhéran à formuler des « engagements concrets » sur son programme nucléaire controversé lors de la prochaine discussion entre les grandes puissances et l’Iran, prévue courant avril.

« Nous espérons que l’Iran va formuler des engagements concrets, dire la vérité sur son programme nucléaire et respecter ses obligations internationales », a déclaré la chef de la diplomatie américaine lors d’un discours devant la Virginia Military Institute, une école militaire située à Lexington (Virginie, est).

Le président américain Barack Obama « a dit clairement qu’il était déterminé à empêcher l’Iran d’obtenir des armes nucléaires et que toutes les options étaient sur la table », a prévenu Mme Clinton. « Mais nous croyons que sanctions et diplomatie peuvent encore marcher ».

Hillary Clinton a annoncé samedi que les discussions 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) sur l’Iran auraient lieu les 13 et 14 avril à Istanbul, la Russie indiquant de son côté que la date et le lieu de la réunion n’avaient pas encore été « définitivement » établis.

 

 

Les autorités irakiennes ont pour leur part annoncé que l’Iran souhaitait que la réunion se tienne à Bagdad. L’Irak se dit prêt à accueillir les discussions.

Les dernières discussions nucléaires entre l’Iran et les puissances du groupe 5+1, tenues à Istanbul en janvier 2011, s’étaient conclues par un échec.

En réponse à son manque de coopération sur les questions nucléaires, les Etats-Unis et l’Union européenne ont imposé des sanctions pétrolières à l’Iran, soupçonné malgré ses démentis de vouloir se doter de l’arme atomique.

« Cette pression continue ramène les dirigeants iraniens à la table des négociations et nous espérons que cela aboutira à un plan d’action permettant de résoudre pacifiquement nos différends », a dit Mme Clinton, alors qu’Israël et les Etats-Unis ont menacé de mener une action militaire contre les sites nucléaires iraniens si la diplomatie échoue.

« Le monde fait face a une situation très difficile en ce moment (…). Nous savons qu’un Iran doté de l’arme nucléaire déstabiliserait la région et au-delà », a déclaré Hillary Clinton plus tard dans la journée à Norfolk, en Virginie, où elle a visité un centre de commandement de l’Otan.

« Si l’Iran avait un jour l’arme nucléaire, les pays de la région chercheraient à leur tour le moyen d’en obtenir une », a-t-elle prévenu.

Mais le nucléaire, a ajouté la secrétaire d’Etat, n’est pas l’unique menace que pose la République islamique. « L’Iran soutient et exporte le terrorisme, de la Thaïlande au Mexique, et l’Iran s’immisce systématiquement dans les affaires internes de ses voisins », a accusé Mme Clinton.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe