jeudi, février 2, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsMinistre de la Santé : 2000 morts chaque année dues à des...

Ministre de la Santé : 2000 morts chaque année dues à des accidents de travail en Iran

Ministre de la Santé : 2000 morts chaque année dues à des accidents de travail en Iran

Le ministre de la Santé iranien a annoncé que 2000 ouvriers trouvaient la mort chaque année à cause d’accidents de travail en Iran et que 40 pour cent des ateliers de travail dans le pays n’étaient pas convenablement sécurisés.

Selon l’agence de presse ISNA, Seyd Hassan Hashemi a déclaré lors de la réunion annuelle « sécurité des sociétés » au centre de conférence Razi : « La survenue d’incidents comme celui de Plasco, des accidents de la route, etc. sont des symboles de l’inefficacité accumulée pendant des décennies et aujourd’hui cela est la cause de nombreux décès et handicaps dans le pays. »

« Chaque année, 16 000 personnes et chaque jour, 44 personnes meurent dans des accidents de la route. »

« 900 personnes par jour et 333 000 personnes chaque année sont victimes de ces accidents et certaines d’entre elles souffrent de handicap sévère. Il existe des centaines de points d’accidents dans le pays dont 50 % d’entre eux sont zones avec un risque élevé d’accident, ce qui veut dire que nous savons où les accidents vont se produire, mais nous n’essayons pas d’intervenir. »

Le ministre de la Santé a ajouté : « Des incendies, dont la plupart ont lieu sur les lieux de travail, tuent chaque année 3000 personnes. Trente mille personnes sont hospitalisées à cause de ces incidents et 150 000 sont par la suite handicapés. De plus, 80 000 cas d’empoisonnement au monoxyde de carbone se produisent chaque année et 800 d’entre eux sont mortels. »

Il a ajouté : « 40 % des ateliers de travail ne sont pas suffisamment sécurisés. À cause de ces accidents de travail, plus de 100 personnes deviennent handicapées chaque jour… Un hôpital qui a ouvert à Eslamabad-e Gharb (dans la province de Kemranshah) s’est effondré il y a moins d’un an à cause d’un tremblement de terre, alors que des maisons de plus de 50 ans sont toujours là et n’ont subi aucun dommage » dans la même zone.

Soulignant que les constructions n’étaient pas appropriées, le ministre de la Santé a reconnu : « Trois personnes meurent dans des ateliers chaque jour à cause d’accidents et des douzaines d’autres sont blessées. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe