vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeMaroc : Le chef de la diplomatie accuse les mollahs d'Iran d'infiltrer...

Maroc : Le chef de la diplomatie accuse les mollahs d’Iran d’infiltrer son pays culturellement

 CNRI – Le ministre marocain des Affaires étrangères a déclaré dimanche que les mollahs se cachaient derrière des organisations culturelles et non-gouvernementales pour tenter d’implanter leur idéologie dans l’État arabe, selon des agences de presse.

Taieb Fassi Fihri a critiqué le régime iranien pour son «activisme» au Maroc, après la rupture des relations diplomatiques avec Téhéran.

La rupture des liens est le résultat d’un différend déclenché par un responsable des mollahs ayant remis en cause la souveraineté du Bahreïn voisin. Le Maroc a couru à la défense de Bahreïn.

Les remarque d’Ali-Akbar Nategh Nouri, un membre du puissant Conseil de discernement des intérêts de l’Etat des mollahs et ancien président du Majlis (parlement), a dit que le [Bahreïn] pouvait être considéré comme la 14e province de l’Iran et qu’il avait un représentant au Parlement iranien.

De supposées activités culturelles ne peuvent prendre cette forme, car elles sont une restriction des droits marocains fondamentaux, a ajouté Fihri.

Le ministre a indiqué que les chi’ites au Maroc se comptaient à peine par centaines. Il a averti que le Maroc ne pouvait accepter des activités de ce type, qu’elles soient commandés directement ou indirectement, ou qu’elles passent par de soi-disant ONG.

En 2007, l’ambassadeur d’Iran en colère, avait demandé qu’un artiste marocain retire d’une exposition d’œuvres d’art au Mexique, une photo qu’il considérait comme offensante pour l’Islam.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe