vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceL'UE doit classer le CGR comme une entité terroriste, dit un comité...

L’UE doit classer le CGR comme une entité terroriste, dit un comité allemand sur l’Iran

CNRI – Ingrid Holzhüter, ancienne député social-démocrate du Bundestag allemand et présidente de la branche du Comité des Amis d’un Iran Libre en Allemagne, a appelé à des mesures sévères de l’UE contre le régime clérical en Iran.

Dans sa lettre à la présidence tournante de l’UE, Ingrid Holzhüter note que la classification par les Etats-Unis du corps des gardiens de la révolution (CGR) et de sa Force Qods comme des entités terroristes a fait du régime iranien le problème du jour qu’il faut traiter de toute urgence.  

CNRI – Ingrid Holzhüter, ancienne député social-démocrate du Bundestag allemand et présidente de la branche du Comité des Amis d’un Iran Libre en Allemagne, a appelé à des mesures sévères de l’UE contre le régime clérical en Iran.

Dans sa lettre à la présidence tournante de l’UE, Ingrid Holzhüter note que la classification par les Etats-Unis du corps des gardiens de la révolution (CGR) et de sa Force Qods comme des entités terroristes a fait du régime iranien le problème du jour qu’il faut traiter de toute urgence.  

Elle a mis en évidence le rôle du CGR dans la répression de la démocratie et de la liberté dans le pays et dans l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme à l’étranger. Elle a également souligné que tous les postes clés en Iran sont occupés par des individus aux longs états de service dans le CGR.

Evoquant le rôle de cet organe dans le projet d’armes nucléaires et les activités terroristes croissantes en Irak et dans la région par le biais de sa branche extraterritoriale, la Force Qods, elle a appelé à une politique européenne efficace pour renforcer la paix et la sécurité au Moyen-Orient. À cette fin, elle a souligné que l’UE devait classer sans délai le CGR et ses branches affiliées comme des entités terroristes. Elle a regretté que la politique iranienne de l’UE ait jusqu’ici été à un échec ayant permis au régime d’étendre son terrorisme et de poursuivre sa répression brutale.

Elle conclut en appelant au soutien d’un changement démocratique en Iran comme le propose Maryam Radjavi, la présidente élue de la Résistance iranienne, car elle estime que de la seule façon d’empêcher une guerre catastrophique dans la région. Dénonçant la politique de complaisance de l’UE avec le régime des mollahs, elle demande la levée immédiate de toutes les restrictions imposées à la Résistance iranienne et le retrait de l’OMPI de la liste du terrorisme de l’UE.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe