vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLes prisonniers politiques poursuivent leur grève de la faim

Les prisonniers politiques poursuivent leur grève de la faim

Les prisonniers politiques poursuivent leur grève de la faimCNRI, 15 janvier – Un groupe d’Iraniens du secteur privé a publié un communiqué à Téhéran au début de la semaine exprimant leur profonde préoccupation sur le sort des prisonniers politiques grévistes de la faim dans les prisons iraniennes.

Le communiqué déplore le fait qu’au moment où l’opinion publique internationale s’inquiète de la crise nucléaire en Iran, les prisonniers politiques continuaient une grève qui dure depuis plusieurs semaines.

Le groupe appelle les organisations internationales des droits de l’homme à entreprendre une action immédiate et à envoyer des missions humanitaires pour enquêter sur leur sort et les faire libérer.

Les prisonniers grévistes se trouvent dans plusieurs prisons du pays (La prison d’Evine à Téhéran, celle de Rajaïchahr à Gohardacht, et celles de Semnan, Bandar Abbad et Birjand) ont donné une déclaration en décembre appelant l’ONU et son Secrétaire général à former un commission d’enquête pour identifier les responsables et les individus étant impliqués dans le massacre et la répression des défenseurs de la liberté en Iran.

Les prisonniers soulignait dans leur communiqué qu’ils poursuivraient leur grève de la faim jusqu’à la formation d’une commission d’enquête : "La responsabilité de notre bien-être repose directement sur M. Kofi Annan et les autres responsables des organisations des droits de l’homme chargées de la défense et de la protection des droits des peuples à travers le monde".

La résistance iranienne appelle l’ensemble des organisations de défense des droits de l’homme à soutenir  les prisonniers politiques en grève de la faim et appelle le Secrétaire général de l’ONU à répondre rapidement à leur requête.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe