vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLes prisonniers politiques en Iran s’expriment sur les accusations portées contre Mme...

Les prisonniers politiques en Iran s’expriment sur les accusations portées contre Mme Jahangir

Les prisonniers politiques en Iran s’expriment sur les accusations portées contre Mme Jahangir

CNRI – Dans une lettre au secrétaire général des Nations Unies, Antonio Gueteres, les prisonniers politiques de la prison de Gohardasht ont dénoncé la nature des complots du régime iranien contre Asma Jahangir.

Voici la traduction de cette lettre :

Honorable Antonio Gueteres,

Secrétaire général des Nations Unies,

Avec tout notre respect, nous aimerions que vous vous penchiez sur les insultes et accusations récentes contre Mme Asma Jahangir par l’Iran.

Nous devons nous-même faire face à ces accusations depuis des années et nous sommes sans cesse témoins des exécutions contre les citoyens iraniens, de leur emprisonnement ou de leur exil après toute opposition mineure à ce régime et ces personnes n’ont pas le droit d’avoir une défense.

Par conséquent, ces accusations contre la Rapporteuse spéciale de l’ONU pour l’Iran n’est pas une chose d’inhabituel.

Cependant, cette fois-ci le régime iranien ne vise pas un citoyen iranien sans défense. Avec ces accusations, il cherche à discréditer la Rapporteuse spéciale des Nations Unies qui a le crédit de la communauté internationale, du Conseil des droits de l’Homme et des Nations Unies et qui est le seul refuge pour les victimes iraniennes face à l’injustice.

Par conséquent, nous, les prisonniers politiques, nous vous assurons que ces accusations contre Mme Jahangir, sont faites pour l’obliger à garder le silence, l’apaisement ou d’au moins ignorer les violations des droits de l’Homme du régime iranien. Nous vous demandons donc de prendre des mesures urgentes et efficaces contre cette approche inhumaine et immorale contre la Rapporteuse spéciale des Nations Unies (Mme Asma Jahangir).

Défendant son indépendance et son respect pour la justice et son droit vis-à-vis de ce régime brutal qui ne respecte pas les droits de ses citoyens, elle défend en fait tous les prisonniers politiques et les victimes des violations des droits de l’Homme en Iran.

Avec cet exemple, vous pouvez imaginer clairement ce que le régime iranien est capable de faire sans avoir peur de ses citoyens, particulièrement lorsque la communauté internationale a choisi le silence et l’apaisement vis-à-vis de ce régime.

Enfin, nous espérons que vous prendrez des mesures sérieuses et efficaces.

Avec tout notre respect,

Un groupe de prisonniers politiques de la prison de Gohardasht – Karaj
Le 27 avril 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe