jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeLes Bombes de Bassora fabriquées en Iran

Les Bombes de Bassora fabriquées en Iran

par Tom Newton Dunn

The Sun, 5 mars – – Les troupes britanniques en Irak sont bombardées par de nouvelles roquettes et mortiers venant d’Iran.

Les missiles ont causé trente pertes jusqu’à présent dans une grande base pour la seule ville de Bassora.

The Sun a pu voir les restes et les obus non éclatés de la cache géante prouvant qu’ils ne pouvaient pas avoir été fabriqués en Irak.

La peinture est fraîche. Ils sont datés “2006” et ont été frottés pour nettoyer tout indice.

Les extrémistes chi’ites passent aussi de l’autre coté de la frontière pour des entraînements payés par les Iraniens qui leur apprennent à les utiliser, selon des officiers supérieurs.

Les nouveaux explosifs ont commencé à pleuvoir sur Bassora il y a trois mois. On y trouve des roquettes de 107 mm de style Katioucha et des mortiers de 81 mm et de 60 mm. 

Le Palais de Bassora – qui abrite le 2ème bataillon de fusilliers, The Rifles’ Battle Group — a essuyé au moins 90 coups et compté 30 blessés. Auparavant les rebelles utilisaient de vieux stocks volés dans les bases de l’armée irakienne. 

Mais aucune munition de gros calibre n’a été fabriquée en Irak depuis 2003.

L’officier de renseignement des fusiliers, le lieutenant Matt Birbeck a declaré : “Nous avons beaucoup travaillé sur la question avec les Américains et nous pensons que les nouveaux projectiles sont fournis par l’Iran. »

“Mais ils sont intelligents, ils effacent les traces”.

La plupart des tirs viennent de jardins ou de camions dans des zones résidentielles de manière à ce que les troupes ne puissant pas répliquer. 

Les insurgés font preuve d’un mépris total pour la population civile. Une attaque a touché une école et un autre mortier a coupé la main d’un adolescent qui jouait au football. 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe