dimanche, janvier 29, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeLe président de la Commission des Affaires étrangères du Congrès des Etats-Unis...

Le président de la Commission des Affaires étrangères du Congrès des Etats-Unis soutient l’intervention militaire au Yémen

Le président de la Commission des Affaires étrangères du Congrès des Etats-Unis soutient l’intervention militaire au Yémen

Le président de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants, Ed Royce, a déclaré que « la prise de contrôle du sud du Yémen par les Houthis – qui sont soutenus par l’Iran – a provoqué un chaos menaçant les intérêts de sécurité nationale de nos partenaires régionaux. »

« Les Etats de la région, dirigés par l’Arabie saoudite, ont mené des opérations aériennes au Yémen, à la demande du président Hadi », a déclaré M. Royce.

« Les Etats-Unis devraient soutenir nos partenaires dans la région du golf Persique, en mettant à leur disposition les assistantes nécessaires dans les domaines de logistique et des renseignements pour lutter contre cette menace », a-t-il ajouté.

Le porte-parole du Conseil national de sécurité des Etats-Unis, Mme Bernadette Meehan, a déclaré dans un communiqué publié le mercredi 25 mars que le président Obama «a autorisé la fourniture de soutien logistique et de renseignement aux opérations militaires menées par les pays membres du Conseil de Coopération de Golf. »

« Alors que les forces américaines ne participent pas à une action militaire directe au Yémen, nous établissons une cellule de planification conjointe avec l’Arabie saoudite, afin de coordonner le soutien militaire et de renseignement fourni par les Etats-Unis », a déclaré Mme Meehan.

« Par ailleurs, le gouvernement des Etats-Unis continue de surveiller étroitement les menaces terroristes d’Al-Qaïda dans la péninsule arabique et continue de prendre les mesures nécessaires pour faire face aux menaces permanentes et imminentes contre les États-Unis et nos citoyens », a-t-elle ajouté.

« Nous exhortons les Houthis à cesser immédiatement leurs actions militaires déstabilisantes et à revenir à des négociations dans le cadre d’un dialogue politique. La communauté internationale a parlé clairement à travers le Conseil de sécurité de l’ONU et d’autres instances internationales que la prise de contrôle violente du Yémen par une faction armée est inacceptable et qu’une transition politique légitime – longtemps cherchée par le peuple yéménite – ne peut être accomplie que par des négociations politiques et dans le cadre d’un consensus entre toutes les parties. »

Les frappes aériennes sur les positions des Houthis ont eu lieu concomitamment avec la reprise en Suisse des séances de négociations entre les six puissances mondiales et l’Iran. Rappelons que les rebelles Houthis – qui sont de confession chiite – sont armés et financés par le régime iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe