samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: SociétéLe nombre de toxicomanes en Iran a doublé depuis 2011

Le nombre de toxicomanes en Iran a doublé depuis 2011

Selon les derniers chiffres publiés par le régime iranien, près de trois millions de personnes sont des consommateurs « réguliers » de drogue en Iran. Ce chiffre a plus que doublé par rapport à 2011.

Une étude choquante en Iran révèle une « attitude positive » de 28 pour cent des citoyens iraniens concernant la consommation de narcotiques. En plus de l’augmentation du nombre de fumeuses, la drogue hallucinogène « Gol » (fleur) est la plus consommée chez les filles, selon le site web officiel Fararu.

Les dernières statistiques officielles du régime iranien montrent une tendance à la hausse dans le taux d’addictions chez les femmes et les filles iraniennes. Les statistiques révèlent également la naissance de 7500 bébés dépendants aux narcotiques en Iran chaque année. De plus, les experts estiment que le nombre réel de toxicomanes en Iran est bien plus élevé que le chiffre officiel.

La pauvreté et les misères sociales, dont le chômage, et l’absence de perspectives, notamment chez les jeunes, ainsi que l’accès facile aux drogues, sont les principales raisons de l’étendue de la toxicomanie dans un pays dirigé par un clic corrompu et oppressif.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe