mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceLe congrès américain derrière les habitants d’Achraf et de Liberty

Le congrès américain derrière les habitants d’Achraf et de Liberty

CNRI – A l’occasion du rassemblement de dizaines de milliers d’Iraniens à Villepinte, près de Paris, le 23 juin dernier, en défense des droits des Achrafiens et en faveur d’un changement démocratique en Iran, de nombreux membres du Congrès américain ont adressé des messages de solidarité. Ils venaient compléter l’impressionnante délégation américaine qui se tenait aux côtés de Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, et des centaines de personnalités politiques et juridiques venues du monde entier. Voici des extraits de messages :

Dana Rohrabacher, membre de la Chambre des Représentants, Président de la sous-commission du contrôle et des enquêtes :
Je suis désolé de devoir rapporter qu’au lieu de soutenir les combattants de la liberté au camp d’Achraf et l’OMPI, beaucoup au gouvernement des Etats-Unis courtisent les mollahs avec l’espoir erroné de pouvoir changer l’attitude de ce régime. L’OMPI par contre travaille à l’édification d’une république laïque en Iran. Malheureusement, l’organisation n’est pas soutenue comme il le faut. En mettant et en gardant l’OMPI sur la liste des organisations terroristes étrangères, l’actuelle administration américaine se place du mauvais côté de l’histoire et de la liberté. Nous sommes nombreux au Congrès, moi y compris,  à travailler pour rectifier cette injustice. Je me joins à vous pour appeler la Secrétaire d’Etat Hillary Clinton à respecter la décision de justice et à prendre une décision finale sur la liste noire. L’échec du département d’Etat à résoudre ce problème rapidement mine la crédibilité de notre gouvernement et met en danger la vie de ceux qui nous sont chers à Achraf et Liberty (…)

Daniel Lungren, Membre de la Chambre des Représentants, Président de la commission de l’Administration, de la Sécurité intérieure et des Affaires judiciaires :
Je pense que nous avons reçu de bonnes nouvelles ces derniers jours, quand nous avons appris le jugement de la cour d’appel du District de Columbia dans l’affaire qu’elle traitait, et où elle a jugé que le département d’Etat devait prendre une décision concernant l’inscription de l’OMPI sur la liste des organisations terroristes étrangères. Ceux qui ont examiné le dossier croient en fait que cette action doit être prise par le département d’Etat. Un grand nombre d’Américains de premier plan, dont beaucoup participent à ce meeting à vos côtés aujourd’hui, et d’autres aussi nombreux qui ont assisté à vos réunions passées, ont apporté des arguments de poids pour que cette décision soit prise.  Mes voeux et mes prières vous accompagnent, beaucoup d’Américains sont à vos côtés dans vos efforts pour voir que ceux qui se battent pour la liberté dans des situations extrêmement difficiles soient reconnus et soutenus par de nombreux pays à travers le monde (…)

William Lacy Clay, Membre de la Chambre des Représentants :
Mes meilleurs voeux depuis Washington à vous tous rassemblés à Paris en soutien à la liberté, à la justice et aux droits de l’homme en Iran et à travers le monde. L’an dernier le Moyen-Orient a connu de nombreux événements et j’espère que l’avenir sera plus clair pour le peuple iranien aussi. La liberté avance au Moyen-Orient et le régime terroriste de Téhéran ne peut arrêter la marche du temps. La poursuite de votre résistance courageuse est une partie essentielle de ce processus. Vous mobilisez la communauté internationale depuis plus de trente ans contre le gouvernement répressif et corrompu en Iran. Grâce à votre dirigeante courageuse, Mme Maryam Radjavi, la communauté internationale n’est plus trompée par les ayatollahs, leurs tentatives, leurs divisions et leur désinformation (…)

Judy Chu, Membre de la Chambre des Représentants :
Vous êtes une source d’inspiration pour les gens qui aspirent à la démocratie en Iran et à travers le monde. Lutter pour la démocratie et la liberté demande énormément de courage dans certaines parties du monde comme l’Iran. Comme le savent les Achrafiens, cela ne se fait pas sans en payer le prix. Cela fait un an que les Achrafiens ont été attaqués par les forces de sécurité irakiennes et tant de choses ont changé. De la même manière que vous vous battez pour la protection et la liberté du peuple iranien, je me bats pour la  protection des habitants d’Achraf. Les habitants du camp Liberty devraient jouir des droits élémentaires de voir leur famille et d’accéder aux soins médicaux. Ils devraient avoir le droit à l’eau potable et à l’électricité, d’autant plus qu’ils ont accepté de les payer. Et le gouvernement irakien doit permettre aux avocats des résidents d’entrer dans le camp. Liberty ne devrait pas être une prison.
Je continuerai à me battre pour protéger les Achrafiens. Je continuerai à faire tout ce que je peux au Congrès pour m’assurer que le gouvernement iranien est tenu responsable par le biais de dures sanctions. Merci pour être venus aujourd’hui et pour vous battre pour la liberté, la démocratie et le droit de tous de vivre sans crainte.

Louie Gohmert, Membre de la Chambre des Représentants :
Je suis à vos côtés aujourd’hui et chaque jour en soutien aux millions de personnes qui aspirent à la liberté et à une gouvernance démocratique à travers le Moyen-Orient. Aujourd’hui je me joins à vous pour faire entendre d’une seule voix le cri des opprimés dans les camps d’Achraf et de Liberty.  Il y a trois ans ont eu lieu les élections frauduleuses et la répression violente orchestrée par les autorités en Iran et il reste toujours à reconnaître le droit des Iraniens à des élections libres et équitables. En fait le régime iranien a répondu avec davantage de violence et de cruauté. Il a réagi par des assassinats honteux, en blessant et en arrêtant des milliers de personnes. Durant 31 ans, le régime à tué 120.000 prisonniers politiques sous d’horribles tortures. Ces cinq dernières années, 1.303 personnes ont été condamnées à mort par une dictature incontrôlable. Elle a tué des innocents juste parce qu’ils aspiraient à la liberté. Cette tuerie funeste n’est pas juste. La voix qui crie dans les ténèbres de la tyrannie mérite le plus grand respect. Des innocents n’auraient pas dû avoir à supporter une oppression aussi horrible de la part de ceux qui occupent le pouvoir de manière illégitime (…)

Sheila Jackson Lee, membre de la Chambre des Représentants
Un jugement récent exige du département d’Etat qu’il se hâte de déterminer si l’OMPI reste sur la liste noire ou pas, ce qui est une grande victoire pour ceux qui ont travaillé afin de savoir pourquoi l’OMPI est maintenue sur cette liste. Il faut qu’une décision soit prise et rapidement. Le département d’Etat doit s’occuper des conséquences de cette situation humanitaire. La Secrétaire d’Etat Clinton a exprimé sa préoccupation sur le traitement réservé aux résidents d’Achraf. Cependant, il faut agir. J’espère que les Etats-Unis pourront assurer plus que la sécurité des résidents d’Achraf (…)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe