lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireLe 20 janvier, date fixée pour appliquer l’accord nucléaire de l’Iran

Le 20 janvier, date fixée pour appliquer l’accord nucléaire de l’Iran

CNRI – Ce 20 janvier, le régime iranien doit mettre en application les clauses de l’accord nucléaire signé le 24 novembre dernier à Genève, à l’issue des négociations avec les 5+1. Mais à Téhéran, les ténors de plusieurs factions du régime, notamment des mollahs de premier plan, élèvent la voix pour réfuter cet accord.

Djavad Karimi-Ghoddoussi, général des pasdaran et membre du parlement des mollahs, a dit le 19 janvier aux médias officiels : « L’équipe de négociateurs n’a pas assez insisté pour préserver nos droits nucléaires. »

Il a fait part des réflexions du guide suprême des mollahs lors d’une rencontre avec les chefs de l’exécutif, du judiciaire et du législatif. Selon lui, Khamenei a estimé que « le texte de cet accord ne stipule pas le droit de la nation iranienne à enrichir l’uranium. Cet accord comporte de nombreuses ambigüités. Un des principaux problèmes c’est que toute évolution des clauses de l’accord a été conditionnée à l’aval des Américains. »

Par ailleurs, l’hebdomadaire Djavan (lié aux pasdaran) a critiqué le contenu de l’accord de Genève qui « a créée une situation dangereuse pour le programme balistique, les activités militaires et l’armement lourd de l’Iran. »

Ebrahim Agha-Mohammadi, un membre de la commission de sécurité nationale au sein du parlement des mollahs, a dit pour sa part : « Nous craignons que l’équipe des négociateurs nous ait caché un certain nombre de choses sur ces négociations et sur l’accord signé entre l’Iran et le groupe 5+1. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe