samedi, janvier 28, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLa mort pour délit d'information en Iran

La mort pour délit d’information en Iran

Téhéran, 27 décembre 2009, manifestations de l'AchouraCNRI – A la veille de la journée mondiale contre la peine de mort, une manifestation sera organisée à Paris samedi 9 octobre à 17h30 place de la Bastille contre les condamnations à mort de 6 prisonniers politiques. Parmi eux  Abdol-Reza Ghanbari, accusé d'avoir le jour de l’Achoura (le 27 décembre 2009) envoyé des informations sur cette manifestation au principal mouvement d'opposition démocratique, les Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI).

Sa condamnation à mort a été confirmée le 15 mai par le procureur criminel de Téhéran. Le 19 mai "la France a appellé l'Iran à ne pas procéder aux exécutions de six opposants arrêtés lors des troubles post-électoraux de 2009, alors que la justice iranienne vient de confirmer leur condamnation à mort", selon le ministère français des Affaires étrangères.

Les mollahs criminels essaient vainement, par le biais de la torture et des exécutions des prisonniers politiques et des sympathisants de l’OMPI, d’éteindre la flamme de l’insurrection et du soutien croissant des Iraniens à la Résistance. Mais ces crimes ignobles ne font qu’attiser la colère et la haine générales contre le régime et renforcent la détermination des Iraniens à renverser cette dictature religieuse.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe