samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesLa moralité de la répression policière du régime iranien sur les femmes

La moralité de la répression policière du régime iranien sur les femmes

La moralité de la répression policière du régime iranien sur les femmes

CNRI — Le régime intégriste iranien établit des lois plus répressives qui oppressent et marginalisent les femmes, Elaheh Arj de la commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) a déclaré à l‘international Business Times.

Les femmes iraniennes font face à une répression accrue concernant le port du voile, comme la « police morale » a intensifié les patrouilles de rue, prêtes à arrêter les personnes considérées comme ne portant pas le « voile correctement, » l’IBTimes a écrit le jeudi.

Depuis le début du mois, plus de « stations de moralité » ont été mises en place à travers le pays, avec une déclaration d’une femme ayant vu sa voiture mise à la fourrière après que son voile a été jugé impropre, ou trop lâche, pendant qu’il y a eu des raids par la police de moralité autour de la place de Vanak à Téhéran.

Un employé d’un restaurant à Vanak a déclaré : « Les gens ont été arrêtés au cours de cette période de raids menés dans les lieux publics comme dans les restaurants. Ils sont ensuite transférés dans un lieu inconnu par des camionnettes qui sont stationnées à proximité à cet effet ».

Elaheh Arj, vice-président de la commission des femmes du CNRI a déclaré aux IBTimes : « Au moins 64 femmes ont été exécutées aux côtés d’au moins 2300 hommes en Iran sous le mandat de [Président Hassan] Rohani. Ces derniers mois, le régime iranien a intensifié sa répression sur les femmes pour “mauvais port du voile” et sa police de moralité arpente les rues pour arrêter les femmes sous prétexte de port incorrect du voile. Le premier train de ségrégation basé sur le genre en Iran, ne transportant que des femmes, a commencé à rouler le 4 avril 2016, entre Téhéran et Mashhad ».

« Alors que le monde s’engage pour la parité et que les Nations Unies prévoient d’éliminer les inégalités entre les sexes et la discrimination contre les femmes en accord avec des femmes de la planète des Nations Unies 50-50 d’ici à 2030, la violence, la discrimination et l’inégalité sont institutionnalisées dans les lois du régime iranien. Ceci est un régime qui arrête et bat les femmes pour célébrer la journée internationale des femmes et établit des lois plus répressives pour marginaliser les femmes ».

« C’est un mythe quand les gens disent des choses se sont améliorées en Iran sous le soi-disant “modéré” Président Rouhani. En fait, c’est tout le contraire », a-t-elle ajouté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe