lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireLa France réfléchit à des "sanctions additionnelles" contre l'Iran

La France réfléchit à des « sanctions additionnelles » contre l’Iran

Agence France Presse – La France réfléchit à des "sanctions additionnelles" contre l’Iran pour l’amener à se conformer aux demandes sur son programme nucléaire, a affirmé jeudi un porte-parole de la présidence français, laissant entendre qu’elles pourraient intervenir dans un autre cadre que l’ONU.

"Notre priorité, aujourd’hui, c’est l’adoption d’une troisième résolution dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies", a affirmé David Martinon, porte-parole du président Nicolas Sarkozy, interrogé lors de son point de presse hebdomadaire sur des sanctions bilatérales contre Téhéran.

"Le projet sur lequel nous travaillons (…) c’est plutôt des sanctions additionnelles", a affirmé M. Martinon, en évoquant "un travail de persuasion", un "travail diplomatique qui n’est pas simple".

"A l’évidence, dès lors qu’on fait le choix d’une solution diplomatique, alors ça veut dire qu’on se concentre sur les sanctions", a-t-il dit en rappelant que M. Sarkozy avait "écarté" la semaine dernière deux "options catastrophiques" entre "un Iran nucléarisé et des opérations de guerre".

Le porte-parole a souligné qu’"il existe déjà des sanctions en dehors du Conseil de sécurité" contre l’Iran, notamment "l’embargo général sur les armes et la suspension de toute coopération nucléaire civile avec l’Iran".

Quant à savoir si la France allait demander à des groupes comme Renault ou Total d’arrêter leurs activités en Iran, il a répondu: "nous sommes en contact avec les investisseurs français".

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe