mardi, décembre 6, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireLa France appelle le régime iranien à mettre un terme à l'enrichissement...

La France appelle le régime iranien à mettre un terme à l’enrichissement d’uranium

 CNRI – La France a demandé au régime iranien de soumettre tous ses sites nucléaires aux inspections de l'AIEA et de mettre fin à son programme d’enrichissement d'uranium, a indiqué l'AFP vendredi. 

La France a exprimé sa préoccupation après l’annonce par Mahmoud Ahmadinejad, président du régime des mollahs, du développement de nouvelles technologies d'enrichissement de combustible nucléaire.

Le porte-parole du Quai d’Orsay Eric Chevallier a estimé que ces déclarations étaient inquiétantes et que la France voulait vérifier l'exactitude des chiffres. C’est pourquoi elle allait attendre l’avis de l'AIEA.

De son côté, le Wall Street Journal a écrit vendredi que «l'expansion du programme nucléaire iranien nourrit les craintes de la communauté mondiale comme quoi les pays sont à court de temps pour empêcher Téhéran d'acquérir les technologies nécessaires à une arme atomique. »

Jeudi le régime iranien a également déclaré qu'il avait installé 7.000 centrifugeuses pour enrichir de l'uranium, un processus servant aussi à produire du combustible pour les armes. Cela dépasse les 6.000 qui opéraient en février. Gholamreza Aghazadeh, chef de l’organisation de l'énergie atomique du régime, a ajouté que son régime avait mis au point une technologie pour produire une génération de centrifugeuses plus « exactes ».

Oerlich Ivan Oelrich, Vice-Président du Programme de sécurité stratégique à la Fédération des scientifiques américains a déclaré au Wall Street Journal qu’on ne savait rien des nouvelles technologies de l'Iran.

Toutefois, il estime que leur développement « pourrait considérablement réduire l'espace nécessaire pour produire de l'uranium enrichi, rendant potentiellement beaucoup plus facile le maintien d’un site clandestin. » Une des principales préoccupations internationales est que le régime iranien pourrait construire des sites secrets pour enrichir de l'uranium à des fins militaires, inconnus des inspecteurs internationaux, ajoute l’article.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe