mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran Résistance« Les vrais amis de la liberté, de la justice et de...

« Les vrais amis de la liberté, de la justice et de la démocratie » (Andrew Mackinlay)

CNRI – « Nous savons que ce rassemblement commémore un acte illégal le 17 juin 2003. Mais le mouvement ici a changé la commémoration en célébration de la liberté. C’est une merveilleuse célébration de gens décidés à apporter à leur patrie, la démocratie parlementaire, l’état de droit et le respect de droits de l’homme », a déclaré le député britannique Andrew Mackinlay devant 50.000 Iraniens. Ils s’étaient rassemblés à Villepinte dans un gigantesque meeting en faveur d’un « Iran démocratique avec Maryam Radjavi » ce samedi 30 juin, pour dénoncer la complaisance avec les mollahs et appeler les gouvernements occidentaux à un changement radical de politique.

CNRI – « Nous savons que ce rassemblement commémore un acte illégal le 17 juin 2003. Mais le mouvement ici a changé la commémoration en célébration de la liberté. C’est une merveilleuse célébration de gens décidés à apporter à leur patrie, la démocratie parlementaire, l’état de droit et le respect de droits de l’homme », a déclaré le député britannique Andrew Mackinlay devant 50.000 Iraniens. Ils s’étaient rassemblés à Villepinte dans un gigantesque meeting en faveur d’un « Iran démocratique avec Maryam Radjavi » ce samedi 30 juin, pour dénoncer la complaisance avec les mollahs et appeler les gouvernements occidentaux à un changement radical de politique.

Voici le texte de l’intervention de M. Andrew Mackinlay :

Mon collègue Brian Binley et moi-même, et d’autres membres de la délégation du Royaume-Uni, considèrerons que c’est un grand honneur d’avoir pu nous joindre à vous cet après-midi ainsi qu’aux hommes et aux femmes innombrables dans le monde entier qui nous rejoindront dans cet événement par le miracle de la science moderne. À eux, Iraniens courageux endurant l’exil, nous envoyons nos salutations. Et par dessus tout, nous disons à nos amis d’Achraf : Salam (bonjour).

Nos amis à Achraf, qui j’en suis sûr, ressentent une énorme fierté devant l’enthousiasme et le soutien qu’ils reçoivent de leurs amis ici à Paris.

Mes chers amis, au Royaume-Uni, avec mes amis de la délégation du Royaume Uni, nous rejoignons ces 35 membres du Parlement britannique qui ont porté plainte en justice à Londres contre la mauvaise décision, la décision injuste du gouvernement britannique de maintenir l’OMPI dans la liste de terrorisme.

Nous disons : c’est injuste. Nous disons : c’est imprudent si nous voulons envoyer un message à Téhéran disant que les jours du régime sont comptés. Il est temps que le gouvernement britannique et l’Union européenne reconnaissent qui sont les vrais amis de la liberté, de la justice et de la démocratie.

J’ai dit que Brian Binley et mes collègues de la délégation du Royaume-Uni et nos collègues parlementaires du monde libre sont fiers d’être ici. Nous savons que ce rassemblement commémore un acte illégal le 17 juin 2003. Mais le mouvement ici a changé la commémoration en célébration de la liberté. C’est une merveilleuse célébration de gens décidés à apporter à leur patrie, la démocratie parlementaire, l’état de droit et le respect de droits de l’homme.

Mes chers amis, laissez-nous partir de cette réunion aujourd’hui avec une double énergie et une grande détermination pour assurer qu’à la prochaine occasion où nous nous rencontrerons, ce ne sera pas à Paris, mais à Téhéran.