jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireKhamenei reconnaît à mots couverts la poursuite des efforts du régime des...

Khamenei reconnaît à mots couverts la poursuite des efforts du régime des mollahs pour se doter de l’arme nucléaire :

« Il nous est interdit de nous arrêter. Si nous nous arrêtons, nous serons projetés en arrière…Nous nous avançons sur le versant de la montagne. Une fois arrivés au sommet, les hostilités vont cesser. »

Lors d’un discours à l’occasion de l’anniversaire de la mort de Khomeini, Khamenei, le guide suprême du régime des mollahs a dévoilé ses intentions néfastes en avouant à mots couverts que son projet nucléaire avait des visés militaires indiquant implicitement que si son régime parvenait à se doter de l’arme atomique, l’hostilité envers lui prendrait fin. Evoquant les progrès du régime « dans les domaines tels que le nucléaire, la nanotechnologie, des cellules de souche, l’aérospatiale (industrie balistique) », Khamenei a martelé : « Vous, notre grande nation, vous avez battu des records pendant plus de 30 ans.

Alors, il faut aller de l’avant sur la voie du progrès sans s’arrêter…Sur ce chemin, il nous est interdit de nous arrêter ; s’avancer sans s’arrêter vers le sommet du progrès neutralisera les obstacles créés par l’ennemi, y compris les sanctions…La nation iranienne est actuellement en marche sur le versant ; le jour où elle atteindra le sommet, les hostilités et les confrontations malveillantes cesseront aussitôt ». Il s’agit d’une allusion claire à sa propre analyse de l’expérience libyenne. Suite à la chute du dictateur libyen, Khamenei avait expliqué aux dirigeants de son régime que Kadhafi n’aurait pas été renversé s’il n’avait pas renoncé à son projet nucléaire militaire.

Faisant preuve d’un cynisme absolu, Khamenei a tenté, lors de son intervention, de faire croire que les ingérences de son régime dans les pays de la région, avaient pour l’origine ‘l’Islam’ et la nature islamique des mouvements de la libération dans ces pays, en affirmant notamment : « Les mouvements et les révolutions de la région du Yémen au Bahreïn, en passant par l’Egypte , la Libye et la Tunisie et d’autres pays où le feu couve sous les cendres, montrent la lutte des peuples pour la dignité nationale, la justice et la liberté ‘sous la bannière de l’Islam’ » et que « le réveil islamique constitue la nature de ces mouvements ».

Ces déclarations faites hier par Khamenei montrent à quel point il est illusoire d’espérer de négocier avec ce régime et qu’à quel point la répétition de l’expérience des réunions d’Istanbul, de Bagdad ou encore prochainement à Moscou en mettant en sourdine les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU pour pouvoir continuer à négocier, alors que tout indique l’accélération des projets nucléaires de ce régime, est hasardeuse voire dangereuse.

La Résistance iranienne appelle aux sanctions globales contre le fascisme religieux au pouvoir en Iran, et souligne à nouveau que la solution définitive pour mettre fin à la menace du programme nucléaire militaire du régime des mollahs n’est autre qu’un changement du régime par le peuple iranien et sa Résistance.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 juin 2012

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe