dimanche, novembre 27, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDes activistes russes, syriens et iraniens pour protester contre la répression à...

Des activistes russes, syriens et iraniens pour protester contre la répression à l’œuvre en Russie, en Syrie et en Iran

Vladimir Poutine, prédateur international, en visite à Paris
Reporters sans frontières –  1er juin 2012.
A l’occasion de la venue à Paris du président Vladimir Poutine le 1er juin 2012, des militants de Reporters sans frontières se sont rassemblés sur le Pont Alexandre III avec des activistes russes, syriens et iraniens pour protester contre la répression à l’œuvre en Russie, en Syrie et en Iran.

Aux cris de “Poutine, Bachar : halte à la répression !” et “Pas de veto sur les droits de l’homme”, les militants ont appelé le président russe à écouter les demandes de démocratisation de la société russe et à cesser de cautionner les régimes les plus répressifs de la planète, à commencer par la Syrie et l’Iran. Deux pays où les professionnels de l’information paient très cher leurs tentatives de couvrir la répression orchestrée par les autorités.

“Vladimir Poutine n’est pas seulement responsable du déclin dramatique des libertés publiques en Russie depuis une douzaine d’années. Censure et répression font partie intégrante du ‘modèle’ politique qu’il promeut sur la scène internationale. Au nom de la ‘lutte contre le terrorisme’ ou la promotion des ‘valeurs traditionnelles’, la Russie est en pointe de tous les combats livrés contre la liberté d’expression et la liberté d’information. C’est avec la complicité de Moscou que les massacres se poursuivent en Syrie depuis plus de quatorze mois. Et c’est avec le soutien de la Russie que la répression continue en Iran.”

Après une visite au Bélarus et l’Allemagne, Vladimir Poutine arrive en France cet après-midi pour conclure sa première tournée internationale depuis le début de son troisième mandat présidentiel. Le chef du Kremlin doit aborder avec son homologue François Hollande les dossiers énergétiques et commerciaux, mais aussi la situation en Syrie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe