vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Un jeune pendu pour le premier jour du printemps

Iran : Un jeune pendu pour le premier jour du printemps

CNRI – Jeudi, un jeune a été conduit à la potence pour un homicide présumé qu’il aurait commis à l’âge de 17 ans, dans la ville centrale d’Ispahan, selon les sources de la Résistance.

C’est tout à fait sans précédent de pendre un prisonnier en Iran le premier jour du printemps, date qui coïncide avec le Nouvel An traditionnel. Cependant, le régime des mollahs redouble de cruauté et de meurtre de sang-froid.

Selon le code pénal des mollahs, la seule façon d’éviter la peine de mort pour un homicide est de payer le prix du sang aux survivants des victimes. Cependant si la famille de la victime n’est pas d’accord, l’exécution se fera comme prévu.

Des dizaines d’adolescents attendant leurs exécutions dans les prisons iraniennes.

À l’heure actuelle, on compte 75 mineurs dans le quartier des condamnés à mort en Iran, selon les organisations internationales.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe