mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Maryam Radjavi va mener les Iraniens vers la liberté et...

Iran : Maryam Radjavi va mener les Iraniens vers la liberté et la démocratie qu’ils désirent tant

Iran : Mayam Radjavi va mener les Iraniens vers la liberté et la démocratie qu’ils désirent tantNCRI – Discours de la baronne Harris of Richmond, membre du parlement britannique, au plus grand rassemblement d’Iraniens jamais organisé à Paris en soutien à un changement démocratique en Iran.

Madame la Présidente, éminents invités, Mesdames et Messieurs. C’est un grand honneur pour moi d’être ici devant vous à l’occasion d’un événement aussi spectaculaire.

Je suis ici en tant que représentante de la commission parlementaire britannique pour la Liberté en Iran. Mais je parle également au nom d’un grand nombre de mes collègues des Chambres du parlement britannique, qui soutiennent activement et de tout leur cœur votre combat pour la liberté et la démocratie en Iran.

Autrefois grande nation, l’Iran a aujourd’hui une notoriété nationale pour de bien mauvaises raisons. Je peux vous affirmer que les droits des femmes se sont complètement dégradés ce dernier quart de siècle.

Il est selon moi absolument choquant que les Iraniennes subissent chaque jour l’humiliation, l’oppression et une cruauté terrible simplement parce qu’elles sont des femmes. Avec les années, nous avons pris connaissance de cas horribles de barbarie sans nom vis-à-vis de ces femmes. Malheureusement, depuis la nomination d’Ahmadinejad, la situation des femmes, des minorités religieuses, des étudiants et des dissidents s’est encore aggravée.

Chaque jour où nous ne faisons rien, ce sont des jeunes filles telles que Atefeh Rajabi qui a été menée à la potence à l’âge de 16 ans ou des femmes telles que Zahra Kazemi violentée à mort dans la prison d’Evine que nous abandonnons. Notre inaction coûte des vies. A la grande différence de ces mollahs haineux, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer Madame Radjavi plus tôt cette année.

Mesdames et Messieurs, je suis absolument convaincue qu’elle mènera votre peuple à la liberté et à la démocratie qu’il désire aussi ardemment. Elle et vous avez la responsabilité de 70 millions d’Iraniens captifs dans la prison qu’est l’Iran d’aujourd’hui.

Vous devez continuer votre lutte et votre résistance car la cause de votre peuple est juste. Je déclare en mon nom et au nom de la majorité des membres du parlement britannique que nous jurons de vous soutenir jusqu’à ce que la liberté et la démocratie soient instaurées en Iran.

Je me réjouis de tout cœur de la décision ce mois-ci de la cour d’appel de Paris qui a levé les restrictions judiciaires très sévères imposées il y a trois ans par les juges anti-terroristes de Paris à Mme Maryam Radjavi et à 16 autres membres et partisans de la résistance iranienne. La levée de ces restrictions nous prouve une fois de plus que le raid du 17 juin il y a 3 ans était complètement injustifié et basé sur une histoire imaginée par le régime de Téhéran en échange de contrats commerciaux. Il est regrettable de constater que le régime iranien puisse ainsi manipuler et se servir de l’Occident pour mettre en application la répression de son opposition principale.

Il est fondamental de bien faire comprendre qu’empêcher les mollahs de parvenir à leur objectif d’obtenir l’arme nucléaire n’entraîne pas nécessairement une autre guerre au Moyen Orient. Ce dont nous avons besoin, c’est un changement dans la politique en Occident, en commençant par notre propre gouvernement.

Ainsi, au lieu de faire des concessions aux mollahs telles que placer des restrictions sur leur opposition démocratique, nous devrions faire l’inverse. Nous avons urgemment besoin d’adopter une position ferme et d’imposer des sanctions contre le régime iranien. Concernant les Moudjahidine du Peuple d’Iran, principal mouvement d’opposition et membre de l’organisation du CNRI, ceux-ci doivent immédiatement être retirés de la liste du terrorisme.

Ils doivent être en mesure, avec l’appui de leur peuple, de déterminer leur propre avenir et l’avenir de leur nation, votre nation. Cette idée a le soutien de plus de deux mille avocats britanniques et de la majorité des membres des deux chambres du parlement.

De plus, 5,2 millions d’Irakiens ont signé une déclaration mettant en garde contre le danger de l’intervention de l’Iran en Irak et exprimant leur soutien à l’OMPI en tant qu’obstacle majeur à l’expansion de l’extrémisme islamique des mollahs en Irak.

Pour finir, je suis de votre côté lorsque vous dites « Non » à Ahmadinejad, « Non » à une guerre étrangère, « Non » à l’apaisement, « Oui » à un changement démocratique en Iran et oui à Maryam Radjavi et au CNRI.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe