samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : les mollahs proches de Khamenei affirment que les protestations contre...

Iran : les mollahs proches de Khamenei affirment que les protestations contre le Conseil des gardiens sont interdites

les mollahs proches de Khamenei affirment que les protestations contre le Conseil des gardiens sont interdites

CNRI – Le mollah Hossein Noori Hamedani, un des hauts religieux de Qom et proche de Khamenei, a annoncé que protester contre le Conseil des gardiens du régime était interdit. Le Conseil des gardiens a pour tâche d’éliminer les candidats qui ne sont pas conforme aux « valeurs de la Répubique islamique » et au « principe du Guide suprême religieux ».

À l’approche de la farce électorale des présidentielles en Iran, le débat concernant la qualification et la disqualification des candidats est devenu une fois de plus un conflit réel entre les différentes factions.

Selon l’agence de presse ISNA, Noori Hamedani a annoncé le 19 avril que « protester contre le Conseil des gardiens et remettre en question ses décisions était interdit. »

Hamedani a ajouté que Khomeiny, le fondateur du régime iranien, avait mentionné à plusieurs reprises dans son livre « Sahifé Nour » que ceux qui protestent contre le Conseil des gardiens commettent non seulement un pêché, mais seront considérés comme participant à « la corruption sur Terre ».

Selon les lois des religieux intégristes au pouvoir en Iran, « étendre la corruption sur Terre » implique la « guerre contre Dieu », qui mérite de lourdes punitions comme l’exécution ou l’amputation des mains et des pieds.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe