vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : discrimination contre les candidats issus de minorités religieuses

Iran : discrimination contre les candidats issus de minorités religieuses

Iran : discrimination contre les candidats issus de minorités religieuses

CNRI – Le Conseil des gardiens de la constitution a demandé la disqualification des candidats non musulmans aux élections des conseils municipaux en Iran. Le chef du Conseil des gardiens, Ahmad Jannati, a fait une déclaration ordonnant la disqualification des candidats non musulmans dans les zones « avec une population majoritairement musulmane ».

Jannati a cité un discours délivré par le fondateur du régime iranien, le Rouhollah Khomeiny, qui considérait les non-musulmans enregistrés comme candidats aux élections municipales « contre la loi de la charia ».

Dans un de ses discours, Khomeiny avait en effet décrit les candidats aux municipales comme des individus qui devaient être « dévots » et « musulmans ».

Les prétendues élections municipales se tiendront le 19 mai, parallèlement à l’élection présidentielle iranienne.

Jannati est également connu pour avoir fait des remarques troublantes concernant les femmes iraniennes. « Les femmes qui vont à l’université sont un de nos plus grands problèmes » avait-il déclaré lors d’une intervention. Le mollah Ahmad Jannati a affirmé dans son sermon du vendredi que les étudiants devaient s’habiller de façon conservatrice s’ils voulaient de bonnes notes. « Les étudiants qui ne respectent pas le code (vestimentaire) doivent changer de vêtements avant d’être autorisés à entrer sur le campus. »

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe