jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran: les chefs de diplomatie des Six discutent de nouvelles sanctions

Iran: les chefs de diplomatie des Six discutent de nouvelles sanctions

Agence France Presse  – Les chefs de diplomatie des six grandes puissances impliquées dans les discussions sur le dossier nucléaire iranien se réunissent vendredi matin à New York pour tenter, sans grand espoir, de trouver un compromis sur de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Cette réunion qui se tiendra dans un grand hôtel de New York à l’invitation de la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, fait suite à des entretiens mercredi et jeudi entre les six pays (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne), au niveau des directeurs politiques des ministères.

Les Etats-Unis font pression pour une troisième résolution à l’automne du Conseil de sécurité des Nations unies contre l’Iran, à cause de son refus de suspendre son enrichissement d’uranium.

Mais la Russie et la Chine sont contre, jugeant préférable de donner davantage de temps à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) qui a conclu en août un accord avec l’Iran dans lequel Téhéran s’engage à répondre à des questions de l’agence sur son programme nucléaire.

Les Occidentaux, après avoir initialement critiqué cet accord, ont soutenu l’initiative de l’AIEA. Mais la France et les Etats-Unis, notamment, ont souligné qu’elles ne délivraient pas l’Iran de son obligation de suspendre ses activités d’enrichissement de l’uranium, qui pourraient à terme lui permettre de se doter d’une arme nucléaire.

Après la réunion ministérielle des Six, Mme Rice a donc prévu de rencontrer séparément ses homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, britannique David Milliband et français Bernard Kouchner, pour discuter avec eux de la possibilité d’imposer de nouvelles sanctions unilatérales contre l’Iran, notamment dans le secteur financier.

Signe de leurs profondes divisions, les ministres des Six n’ont pas prévu de conférence de presse commune, comme ils en ont l’habitude. Seul un communiqué commun est prévu, selon les organisateurs américains.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe