lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran: le régime sème la terreur avec encore plus d'exécution et de...

Iran: le régime sème la terreur avec encore plus d’exécution et de châtiments cruels

Hanté par la perspective d’un soulèvement populaire, le régime cherche à semer à semer un climat de terreur avec de plus en plus d’exécution et de châtiments cruels. En effet, 10 prisonniers ont été exécutés dans la seule période du 7 au 11 mars 2012.
Le dimanche 11 mars, huit prisonniers, dont deux femmes, ont été pendus collectivement dans la prison de Zahedan (à l’est de l’Iran). Deux des victimes étaient des citoyens afghans. Dans un acte cruel,  les familles doivent verser la somme de 110 000 toumans  pour recevoir le corps de leurs proches, dont 50 000 toumans pour la corde utilisée pour la pendaison !
Deux prisonniers ont également été exécutés les 7 et 8 mars dans les villes de Fardis, dans la banlieue de Karaj ( à l’ouest de Téhéran )et Chirvane (à l’est de l’Iran). Ces exécutions ont été rapportées par l’agence officielle IRNA le 7 mars et par le quotidien Jomhouri-eslami le 8 mars. 

Des châtiments d’un autre âge
Les médias du régime ont également rapporté trois cas de châtiments cruels et inhumains consistant à rendre aveugle les victimes. Ces terrible exactions  ont eu lieu dans les provinces de Téhéran, Ispahan et du Kurdistan dans la période du 20 au 25 février (rapportés par l’agence officielle ISNA, le 20 et le 23 février, et l’agence FARS des pasdaran, le 25 février).
Dans le but d’étouffer les mouvements de protestation, le régime a également recours aux arrestations aveugles des jeunes taxés de « voyous » (agence FARS, 8 mars).

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 mars 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe