vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Le prisonnier politique Ali Saremi écrit depuis la prison de...

Iran : Le prisonnier politique Ali Saremi écrit depuis la prison de Gohardacht

Ali SaremiCNRI – Le prisonnier politique Ali Saremi, a envoyé un message depuis la prison de Gohardacht pour l’anniversaire de la principale formation d'opposition l’Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). Le fils de M. Saremi vit au camp d'Achraf, avec 3.400 membres de l'OMPI.

Voici le texte de son message :

Au nom de Dieu,

Au cours de ses 45 années de lutte opiniâtre et inlassable pour la démocratie, la liberté, la justice et le progrès et pour déraciner la pauvreté et l'analphabétisme, l'OMPI a trouvé sa place dans le cœur du peuple opprimé d’Iran qui aspire à la liberté.

Bien que dans ce combat inégal, elle ait affronté une tyrannie armée jusqu'aux dents, puisque seuls les humains déterminent leur destin et non les armes, nous serons victorieux.

Chaque fibre de mon pays cherche une réponse qui se trouve uniquement entre vos mains.

Les charlatans et les escrocs ont tout fait pour vous tenir éloignés de nous. Mais, nous nous appuyons sur une montagne qu’aucune tempête ne peut venir troubler.

Ali Saremi
28 août 2010

———-
M. Ali Saremi, âgé de 62 ans est actuellement détenu à la prison de Gohardacht dans la banlieue de Téhéran et a un fils dans la Cité d'Achraf, en Irak, où résident 3.400 membres de l'opposition iranienne, les Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI / MEK). Depuis la création du régime des mollahs en 1979, M. Saremi a été emprisonné quatre fois pour sympathie vis-à-vis de l'OMPI. Il a passé 23 ans de sa vie en prison sous les régimes du chah et des mollahs. Sa dernière arrestation date d’août 2007 pour avoir participé à une cérémonie commémorative du massacre de 1988 des prisonniers politiques en Iran. En décembre 2009, après deux ans et demi dans un vide juridique, il a été brusquement condamné à deux ans de prison et à la peine de mort sans le moindre procès équitable. Le régime des mollahs cherche à se venger de la lutte sans répit de M. Saremi.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe