samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsIran : Le Guide Suprême des mollahs craint une révolution en 2019

Iran : Le Guide Suprême des mollahs craint une révolution en 2019

Iran : Le Guide Suprême des mollahs craint une révolution en 2019

Les propos du Guide Suprême iranien, Ali Khamenei, devant les hautes responsables du régime lors d’une réunion le 12 décembre, était axée sur la possibilité qu’en 2019 le peuple iranien et sa Résistance organisée arrivent à renverser la dictature. Il a mis les caciques du régime et les forces de sécurité en état d’alerte, les appelant à la vigilance.

Ces avertissements ont également été relayés dans tout l’Iran via les prières du vendredi, avec les imams des diverses villes de provinces qui ont mis en garde contre « l’ennemi » et les conspirations qui visent à renverser le régime « l’année prochaine ».

L’imam de la prière du vendredi à Asalem, au nord de l’Iran, a déclaré : « Nous devons être très vigilents en 2019 car ces menaces en 2018 pourraient ouvrir la voie à une sédition beaucoup plus puissante l’année prochaine… L’expérience a montré qu’après la mort du [fondateur du régime, Ruhollah Khomeiny], le système a connu une sédition tous les dix ans. Maintenant, nous devons être prêts pour 2019. »

Il est vrai que le régime des mollahs a connu des soulèvements populaires tous les dix ans depuis la mort de Khomeiny en 1988, depuis le soulèvement des étudiants de 1999 jusqu’à la « révolte verte » de 2009, et ensuite le soulèvement populaire déclenché au début de 2018 et dont les soubresauts continuent de faire frémir les dirigeants du régime. Les mollahs n’ont pas tort de craindre ce que leur réserve l’avenir.

Gholam-Hossein Sedighi, chef de la prière du vendredi à Téhéran, a déclaré, « l’ennemi voulait renverser l’État dès le premier jour [du régime] », tandis qu’Ali Moalemi, l’imam de Qaem Shahr, au nord de l’Iran, a affirmé que « l’ennemi essaie de répandre la corruption » en Iran. Le chef de la prière du vendredi à Ilam, dans l’ouest de l’Iran, a averti que l’ennemi « a des plans pour semer des troubles » en Iran en décembre et janvier, et l’imam de Machhad a déclaré que « l’ennemi a un plan pour 2019 ».

Pour sa part, le chef de la prière du vendredi à Kermânchâh a déclaré : « Le Guide Suprême a insisté sur le fait que nous devrions être vigilents au cours de 2019. Les ennemis sont déterminés à mener des conspirations contre la République islamique en 2019. Pendant des années, des agents de l’arrogance mondiale (États-Unis) ont mené des complots contre la République islamique d’Iran, cherchant à mettre fin à notre État islamique. »

Il est intéressant de constater que les mollahs ne cessent de désigner la Résistance du peuple iranien comme l’ennemi. Cela montre clairement que le soulèvement et les manifestations populaires des derniers mois ont semé l’effroi chez les mollahs, c’est pourquoi Khamenei a utilisé le mot « ennemi » plus de 20 fois dans son discours.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe