mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsLes travailleurs de l'acier et de la canne à sucre d'Ahvaz et...

Les travailleurs de l’acier et de la canne à sucre d’Ahvaz et de Haft Tappeh font face aux mesures répressives du régime iranien

Les travailleurs de l'acier et de la canne à sucre d'Ahvaz et de Haft Tappeh font face aux mesures répressives du régime iranien

Soulèvement en Iran – No. 240

Maryam Radjavi appelle à soutenir les grévistes et à agir d’urgence pour obtenir la libération des personnes arrêtées

Craignant la poursuite et la propagation des protestations des travailleurs et d’autres couches de la société à Ahvaz (Sud-Ouest), le régime des mollahs a stationné ses forces de sécurité dans toute la ville. Les forces de sécurité de l’État, des agents du Ministère du renseignement et des services de renseignement des Gardiens de la révolution (Pasdaran), ainsi que des mercenaires en civil ont bloqué de nombreuses routes et, dans certaines rues, les gens ne sont pas autorisés à garer leur voiture.

Dans ces circonstances et malgré des dizaines d’arrestations, les sidérurgistes d’Ahvaz ont poursuivi leur grève le mardi 18 décembre 2018, pour la 40e journée consécutive.

Par ailleurs, le système judiciaire mafieux du régime a convoqué et menacé un certain nombre de travailleurs de la canne à sucre de Haft Tappeh à Shoushe. Selon certains rapports le pouvoir judiciaire a prononcé des peines à l’encontre de certains travailleurs du complexe industriel de Haft Tappeh.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, a fermement condamné les arrestations massives et sauvages des travailleurs et a déclaré : « Les mesures répressives et les duperies du régime religieux contre les travailleurs, le refus de satisfaire les exigences des grévistes, et piétiner leurs droits fondamentaux, confirment une fois encore que tant que le régime des mollahs est au pouvoir, la situation des travailleurs ne fera que s’aggraver et la pauvreté, le chômage et l’inflation ne feront que se répandre ».

Mme Radjavi a appelé la nation et en particulier les travailleurs et les jeunes d’Iran à protester contre les arrestations et à soutenir les travailleurs en grève. Elle a exhorté les organisations internationales de défense des droits de l’homme et les défenseurs des droits des travailleurs à condamner fermement les mesures répressives du régime religieux contre les travailleurs iraniens et à prendre des mesures pour obtenir la libération immédiate de toutes les personnes arrêtées.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 décembre 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe