samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : grève de la faim d’un prisonnier torturé

Iran : grève de la faim d’un prisonnier torturé

Iran : grève de la faim d’un prisonnier torturé

En Iran, un détenu qui a été soumis à des passages à tabac et à la torture dans la prison centrale d’Ardebil, a commencé une grève de la faim il y a deux semaines en signe de protestation. Selon les rapports, le prisonnier Moslem Shiri a commencé sa grève le 2 octobre pour protester contre l’utilisation de la torture par les autorités islamistes.

Le prisonnier, accusé de meurtre, a été transféré dans la section de quarantaine à l’extérieur de la prison le 18 septembre par le responsable de la prison d’Ardabil, Farhad Norouzi, et a été soumis à des passages à tabac et à la torture.

Le 2 octobre 2017, le prisonnier a été transféré de la quarantaine extérieure à la quarantaine interne de la prison, mais la torture et les mauvais traitements sont toujours utilisés par Norouzi.

Le directeur de la prison, qui est un proche de la victime, est continuellement en train de harceler le prisonnier avec de longues périodes en isolement et des passages à tabac. Apparemment, il cherche à le tuer sous la torture, car il lui a déclaré que sa punition ne serait pas la mort par la pendaison, mais par une mort lente. Il lui aurait affirmé : « tu seras tué et ta voix ne sera entendue nulle part ».

Moslem Shiri a été arrêté le 20 septembre 2009 pour un meurtre à Ardabil et attend sa peine depuis huit ans. Il a déclaré à ses codétenus qu’il avait été torturé en août, pendant 24 jours après avoir été transféré en quarantaine. Ses mains étaient attachées dans le dos et ses jambes étaient attachées et serrées contre un pilier pour qu’il ne puisse pas se protéger des coups de fouet et de la torture qu’on lui infligeait.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe