lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran-France : "Nul ne doit ignorer les souffrances du peuple iranien", selon...

Iran-France : « Nul ne doit ignorer les souffrances du peuple iranien », selon Danielle Mitterrand

ImageCNRI, 11 décembre – A l’occasion de l’inauguration d’une exposition sur les violations des droits de l’homme en Iran organisée pour la journée internationale des droits de l’homme, à laquelle ont participé de nombreuses personnalités, Mme Danielle Mitterrand a adressé un message écrit pour souligner sa solidarité avec la résistance iranienne :

Monsieur le Président de la communauté d’agglomération, amis de la résistance iranienne, militants des droits de l’homme, Mesdames et Messieurs,
Je ne puis hélas être présente aujourd’hui comme je l’aurai souhaité.
Permettez-moi d’être parmi vous en esprit, au milieu de ceux qui partagent ces nobles valeurs de la résistance.
Résistance morale et physique à l’oppression, résistance intellectuelle aux discours de haine et d’exclusion, à la langue de bois et à la pensée unique, voilà  ce qui, moi aussi, me guide et donne sa lumière au chemin que je dois parcourir.
Il est de la plus grande importance que ce type de réunion et d’échanges d’informations sur les droits de l’homme se tienne pour que nul ne puisse déclarer ignorer les souffrances et les abus subis par le peuple iranien aujourd’hui.
Ce peuple, dont d’éminents représentants seront présents aujourd’hui, héritier d’une des plus belles et anciennes civilisations de l’antiquité, qui a donné et donne encore au monde tant d’artistes, de poètes, d’intellectuels, de cinéastes, dont chacun a apporté à la culture mondiale de riches contributions, ce peuple donc ne saurait, j’en suis sure, être bien représenté par les paroles de haines, de mépris et d’ignorance qu’on peut entendre en ce moment, hélas, de la bouche de ses gouvernants.
Une représentante de France Libertés viendra assister à certaines des réunions prévues [au cours de l’exposition] pour écouter les témoignages directs ou indirects sur la situation des hommes, des femmes et des enfants iraniens, au cours de la semaine qui vient. Ces témoignages, nous ne manquerons pas d’aider à les rapporter dans les instances internationales. Cela aussi est notre raison d’être.
Et je reprendrais pour conclure avant de vous souhaiter de fructueux travaux, la belle phrase du philosophe et mathématicien Bertrand Russel, créateur du Tribunal international des peuples pour exprimer son sentiment en cette journée mondiale des droits de l’homme :

« Nous ne sommes pas des juges, nous sommes des témoins. Notre tâche consiste à faire en sorte que l’humanité soit témoin de ces crimes horribles et se range du côté de la justice. »
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe