vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIRAN: Deux prisonniers pendus à Karaj

IRAN: Deux prisonniers pendus à Karaj

IRAN: Deux prisonniers pendus à Karaj

CNRI – Le régime intégriste d’Iran a pendu deux prisonniers dans une sinistre prison à Karaj, au Nord-Ouest de Téhéran. Les deux prisonniers ont été pendus à l’aube du mercredi matin dans la prison Gohardasht de Rajai-Shahr. L’un des prisonniers reste non identifié tandis que l’autre serait Reza Cheshm-Nour.

Un certain nombre de prisonniers du couloir de la mort de la prison risquent d’être exécutés très prochainement.

Les dernières pendaisons font état d’un bilan d’au moins 72 personnes exécutées en Iran depuis le 10 avril. Trois d’entre celles qui ont été exécutées étaient des femmes et l’une est supposée avoir été un délinquant juvénile.

Lundi, le régime intégriste d’Iran a amputé les doigts à un homme d’une trentaine d’année dans la ville de Machhad, au nord-ouest de l’Iran, le dernier d’une longue série de peines draconiennes prononcées et exécutées au cours des dernières semaines.

Le journal public Khorasan a identifié la victime grâce à ses initiaux M.T. ajoutant qu’il avait 39 ans. Le prisonnier était accusé de vol et purgeait également une peine de prison de 3 ans.

Le Conseil National de Résistance d’Iran (CNRI) a dit le 13 avril dans une déclaration que la tendance croissante des exécutions « vise à intensifier le climat de terreur afin d’endiguer l’extension des manifestations dans les diverses couches de la société, surtout en une période de visites des Hauts responsables Européens et prouve que la modération n’est rien moins qu’une illusion pour ce régime médiéval. »

Amnesty International dans son rapport annuel sur la peine de mort couvrant la période de 2015 a écrit : « L’Iran a mis à mort au moins 977 personnes en 2015, comparativement à au moins 743 l’année précédente. »

« L’Iran seul représente 82% de toutes les exécutions enregistrées » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a affirmé le groupe des droits de l’Homme.

Il y a eu plus de 2300 exécutions pendant le mandat d’Hassan Rouhani en tant que président. Le rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme en Iran a annoncé en mars que le nombre d’exécutions en Iran en 2015 était plus élevé qu’au cours de n’importe laquelle de ces 25 dernières années. Rouhani a explicitement approuvé les exécutions comme étant des exemples « des commandements de Dieu » et « des lois du parlement qui appartiennent au peuple ».

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe