jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran : Des derviches arrêtés devant la prison pour le Nouvel An...

Iran : Des derviches arrêtés devant la prison pour le Nouvel An iranien

CNRI – Sept Derviches Gonabadi ont été arrêtés par les forces de sécurité à l’aube de la nouvelle année alors ils s’étaient rassemblés devant la prison où leurs proches sont détenus, a-t-on appris le 21 mars de sources à l’intérieur de l’Iran.

Les agents en ont libérés trois, mais ont gardé les quatre autres, tout en saisissant leurs véhicules garés devant la prison d’Adel-Abad, près de la ville de Chiraz dans le sud-est de l’Iran.

Les forces de sécurité ont bouclé les routes menant à la prison pour empêcher les autres visiteurs d’atteindre la zone.

Les derviches Gonabadi ont été victimes de persécutions multiples ces dernières années, cibles de fatwas lancées par de nombreux mollahs.

Le mollah Lankarani avait déclaré en 2006 que les soufis «trompaient la jeunesse iranienne» et que tout contact avec eux était interdit.

Des centaines de derviches ont été arrêtés à Qom en février 2006, parce qu’ils protestaient contre la destruction de leur lieu de culte, connu sous le nom Hosseinieh.

Le Nouvel An iranien, ou Nowrouz, est célébré le jour de l’équinoxe de printemps, qui est tombé cette année le 20 mars.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe